Notre-Dame-des-Landes: Jean-Marc Ayrault annonce une «commission du dialogue»

100 contributions
Publié le 24 novembre 2012.

AEROPORT - Après une journée de heurts entre opposants et forces de l'ordre, le Premier ministre veut renouer le dialogue...

Jean-Marc Ayrault a annoncé samedi qu'il allait confier à une «commission du dialogue» le soin d'«exposer» le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) et «d'entendre toutes les parties prenantes» alors que des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre ont émaillé la journée. «Dans un souci d'apaisement, le gouvernement confiera dès la semaine prochaine à une commission du dialogue le soin d'exposer ce projet et d'entendre toutes les parties prenantes», déclare dans un communiqué le Premier ministre, qui regrette que «malgré les concertations légales et les décisions des collectivités concernées, qui ont déjà eu lieu, et qui ont conduit à l'adoption du projet, des interrogations subsistent».

Aucun défrichement avant les études complémentaires

Le Premier ministre réitère par ailleurs «l'engagement du gouvernement à contribuer au développement économique et social du Grand Ouest, dont le projet de transfert de l'aéroport de Nantes à Notre-Dame-des-Landes est une composante». Il rappelle également que «s'agissant de son impact sur l'environnement et sur les terres agricoles, les ministres concernés ont annoncé aujourd'hui que des études complémentaires seraient conduites et qu'aucune opération de défrichement ne serait entreprise avant que ces études complémentaires n'aient été menées à leur terme».

Les ministres de l'Ecologie, des Transports et de l'Agriculture, Delphine Batho, Frédéric Cuvillier et Stéphane le Foll, ont confirmé samedi «la nécessité de poursuivre le déroulement du projet de transfert de l'aéroport de Nantes-Atlantique» à Notre-Dame des Landes mais aussi que le projet serait mené «dans le respect de la biodiversité et de la préservation des terres agricoles».

Ce projet d'aéroport du Grand Ouest, porté par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, ancien maire de Nantes, est une source de tension récurrente entre le Parti socialiste et ses partenaires gouvernementaux écologistes. De nouveaux heurts entre forces de l'ordre et manifestants ont éclaté samedi sur le site du futur aéroport ainsi qu'au cours d'une manifestation à Nantes qui a conduit à l'arrestation de huit personnes tandis que trois autres, dont un gendarme, ont été blessées.

avec Sipa
Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr