Essonne: Une ado dans un état grave, poussée sur les rails du RER selon des témoins

24 contributions
Publié le 22 novembre 2012.

FAIT DIVERS - La jeune fille a été heurtée par un train...

Une adolescente de 17 ans est ce jeudi soir dans un état très grave après être tombée sur les rails du RER D à la gare de Yerres ( (Essonne), poussée sur la voie selon des témoins, a-t-on appris de sources concordantes. Une mineure de 15 ans était en garde à vue dans la soirée au commissariat de Montgeron, dans l'Essonne. Bagarre, bousculade, accident ou acte délibéré: l'enquête devra déterminer les circonstances exactes de ce drame.

Selon les premiers témoignages, la victime, avant d'être heurtée par un train, aurait été poussée vers 17h par une jeune mineure, ont expliqué des sources policières.

«Pour l'instant, on n'est pas en mesure de dire ce qui s'est passé»

«Entre l'acte vraiment volontaire de pousser quelqu'un sous un train et l'acte involontaire, l'empoignade qui a mal tourné, il y a un champ qu'il nous faut explorer», a toutefois mis en garde Gilles Charbonnier, procureur d'Evry.

Longuement soignée sur place, la victime, âgée de 17 ans, a été héliportée et hospitalisée dans un état très grave, selon les sources. «Elle a été blessée essentiellement aux jambes» et «son état est grave, le pronostic vital est engagé», selon le parquet. «Pour l'instant, on n'est pas en mesure de dire ce qui s'est passé», a expliqué Gilles Charbonnier, précisant que «les témoins étaient en cours d'identification».

«L'alerte a été lancée par quelqu'un dans le train»

«Une jeune fille est tombée sur les voies au moment où un train entrait en gare», a de son côté rapporté Marc Caremantrant, porte-parole de la SNCF. «La police est en train d'entendre les témoins et il y a aussi des bandes vidéos qui vont être visionnées», a-t-il poursuivi.

«L'alerte a été lancée par quelqu'un dans le train qui a tiré le signal d'alarme et par d'autres personnes sur le quai qui ont appelé via les bornes d'appel d'urgence», a raconté Marc Caremantrant. Alors que l'heure de pointe débutait, «la circulation a été interrompue tout de suite, les trains rapides (TER, Intercités) ont été détournés vers Corbeil-Essonnes, avec un allongement de temps de parcours de 20 à 30 minutes», a-t-il expliqué. «Pour les RER, la branche Corbeil n'a pas été trop impactée et pour la direction Combs-la-Ville, le trafic a pu être détourné vers 2 autres voies. Nous avons réduit l'impact au minimum», a assuré le porte-parole. Le service était toujours perturbé vers 19h.

© 2012 AFP
Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr