Manifestation anti-mariage pour tous: Les Femen agréssées à Paris

SOCIETE Les féministes dénonçaient la manifestation de l'institut Civitas...

Julien Ménielle

— 

Frappées puis embarquées. Tel est les bilan de l'action que les Femen ont mené dimanche en marche de la manifestation anti- « mariage pour tous » de l'institut Civitas, selon plusieurs témoins. Les féministes aux seins nus, ainsi que la journaliste Caroline Fourest qui les suivait, ont été prises à partie par des manifestants à Paris, ont indiqué plusieurs sources. « Ils étaient 20 ou 25, a confirmé à 20 Minutes Inna Shevchenko, représentante des Femen en France. Ils m'ont jetée par terre et m'ont sauté dessus. Ils m'ont cassé des dents, et d'autres filles avaient la bouche ou le visage en sang. » Leurs agresseurs ? « Le service d'ordre des nationalistes », affirme-t-elle. « Ils s'en sont aussi pris aux journalistes, comme moi, parce que je filmais », a indiqué Caroline Fourest sur BFMTV. En opposition à l'appel de l'organisation catholique Civitas, les Femen ont voulu manifesté « pacifiquement comme d'habitude », précise Inna Shevchenko, qui s'est réfugiée en lieu sûr. « Je vais aller faire constater mes blessures par un médecin, et porter plainte », assure-t-elle.