Les pompiers ont retrouvé les cadavres d’une mère et de ses deux enfants  ce jeudi matin à Vienne, dans l’Isère. Le 15 novembre 2012.
Les pompiers ont retrouvé les cadavres d’une mère et de ses deux enfants ce jeudi matin à Vienne, dans l’Isère. Le 15 novembre 2012. - C. VILLEMAIN / 20 MINUTES

N. Bg. avec agences et Elisa Riberry-Frisullo sur place

Les pompiers ont retrouvé les cadavres d’une mère et de ses deux enfants ce jeudi matin à Vienne, dans l’Isère, rapporte l’AFP, confirmant une information du Dauphiné libéré.

Feyriel, âgée de 3 mois et sa soeur Charlotte, 5 ans, ont été découvertes dans le réfrigérateur de l'appartement de leur mère Coralie, 26 ans, retrouvée morte dans le salon. Selon les premières investigations, les trois victimes auraient été tuées il y a plusieurs jours.

Dans la soirée, le procureur de Grenoble Jean-Yves Coquillat, cité par Le Dauphiné libéré, a annoncé l'ouverture d'une information judiciaire. «Le témoignage du père de la plus jeune des enfants nous intéresserait», a-t-il ajouté. L'homme âgé de 26 ans, introuvable, avait été condamné pour violences conjugales en mai dernier.

Alertés par la grand-mère

Appelés vers 10h30 pour ouvrir la porte de l'appartement, situé au-dessus d'une pâtisserie de la rue Francisque-Bonnier, les pompiers ont d’abord découvert les corps des deux enfants dans le réfrigérateur. Le corps couvert de sang de leur mère, probablement tuée à l’arme blanche selon Le Dauphiné libéré, a été retrouvé peu après.

Madeleine, boulangère dont l'enseigne se trouve juste au-dessous de l'appartement, a confié à une journaliste de 20 Minutes que la découverte était «un grand choc pour le quartier». Habituée des visites de la mère et de ses deux petites filles dans sa boulangerie, elle ne les avait plus vu «depuis une bonne semaine». Elle a précisé qu'elle ne connaissait pas le compagnon de la jeune femme. D'autres habitants de ce quartier d'Estressin, dans le nord de Vienne, non loin des quais du Rhône, ont également dit l'avoir toujours vue seule.

L'alerte avait été donnée mercredi soir par la grand-mère des enfants qui avait l'habitude de les garder. Les policiers ont alors tenté sans succès de joindre leur mère et de géolocaliser son téléphone.

Autopsie vendredi à Lyon

Ils sont intervenus jeudi matin avec un serrurier pour procéder à une ouverture de porte dans l'appartement. Ils ont alors découvert du sang à côté d'un congélateur. A l'intérieur étaient dissimulés les cadavres des deux enfants dont l'un était enfoui dans un sac poubelle. Dans le salon, ils ont ensuite découvert le cadavre de leur mère, dissimulé sous un canapé.

Les corps ont été évacués vers Lyon, où l'institut médico-légal doit procéder à une autopsie vendredi.