Premières neiges dans l'Est, six départements en vigilance orange

METEO Attention au vent, à la neige, au verglas et au froid...

avec AFP

— 

Les premières neiges sont tombées dans l'Est, en Alsace et dans les Vosges, dans la nuit de vendredi à samedi, selon le bulletin de Météo France qui prévoit également des chutes de flocons dans le Jura, le Massif-Central et les Alpes du Nord à partir de samedi en milieu de journée.

Les premières neiges sont tombées dans l'Est, en Alsace et dans les Vosges, dans la nuit de vendredi à samedi, selon le bulletin de Météo France qui prévoit également des chutes de flocons dans le Jura, le Massif-Central et les Alpes du Nord à partir de samedi en milieu de journée. — Jean-Christophe Verhaegen afp.com

Les premières neiges sont tombées dans l'Est de la France dans la nuit de vendredi à samedi, selon le bulletin de Météo France qui a placé six départements du sud-est en vigilance orange en raison de risques liés à de fortes rafales de vent ou à d'intenses épisodes neigeux.

>> Consultez par ici la carte vigilance de Météo France

Après l'Alsace et les Vosges, les flocons devaient tomber en Corse, dans le Jura, le Massif central et les Alpes du Nord tout au long du week-end. Météo France a placé en vigilance orange jusqu'à dimanche 18h l'Ardèche, les Bouches-du-Rhône, la Drôme, l'Isère, le Var et le Vaucluse.

Fortes rafales de vent dans le Sud-Est

L'Isère est placée en vigilance orange «neige» car les précipitations y seront conséquentes dans la nuit de samedi à dimanche à partir de 400 mètres d'altitude. Météo France attend en moyenne 5 cm de neige dès 500 mètres d'altitude et jusqu'à 30 cm au-delà de 1.500 mètres. Les chutes devraient s'arrêter progressivement dimanche dans la soirée.

L'Ardèche, la Drôme, le Vaucluse, les Bouches-du-Rhône et le Var ont été placés en vigilance orange «vent», avec des rafales attendues entre 90 et 130 km heures, qui commenceront à faiblir dimanche en milieu d'après-midi. Météo France souligne que les tempêtes prévues dans ces cinq départements se produisent «en moyenne trois fois tous les dix ans».

Violents orages sur la Corse

Le préfet des Alpes-de-Haute-Provence a appelé samedi à la vigilance des automobilistes face à l'épisode neigeux prévu dans la nuit de samedi à dimanche. «Les températures vont chuter de plus de 10 degrés et les précipitations neigeuses seront de 2 à 3 cm en plaine et de 5 à 10 cm dans les hauteurs de l'Ubaye et du Haut Verdon», selon la préfecture.

De violents orages localisés devraient s'abattre sur la Corse jusqu'à dimanche soir, avec des cumuls de précipitations pouvant atteindre de 50 à 100 mm. Les chutes y seront abondantes, avec 20 à 40 cm de neige lourde à partir de 1.800 mètres.

Première neige précoce

Précoce pour la saison, la première neige est tombée en Alsace et dans les Vosges dans la nuit de vendredi à samedi dès 300 mètres d'altitude. La couche de neige atteint les 10 cm vers 1.000 mètres d'altitude sur les Vosges centrales. Des chutes de neige «éparses» devraient continuer d'y tomber dans la nuit de samedi à dimanche. Quelques averses sont également tombées en Normandie, mais la neige n'a pas tenu au sol.

Le Jura, le Massif central et les Alpes du Nord ont vu ou verront leur première neige ce samedi, qui continuera de tomber jusqu'à dimanche après-midi, entraînant des cumuls entre 10 et 30 cm à partir de 1.200 mètres d'altitude. Dans les Alpes, les flocons sont annoncés pour la nuit de samedi à dimanche dès 500 mètres d'altitude avec des températures «exceptionnellement froides». «Nous aurons des températures dignes d'un mois de janvier, qui ne devraient pas dépasser, dimanche en plaine, les 3 à 5°C et les -1°C à 1.000 mètres d'altitude», a annoncé samedi à l'AFP Vincent Latu, prévisionniste au centre Météo France de Saint-Martin-d'Hères (Isère).

En Savoie, le col du Galibier (2.642 mètres) a été fermé samedi matin en raison de la neige, mais le tunnel qui relie la Savoie aux Hautes-Alpes reste ouvert. Les intempéries ont entraîné le retard d'un train de nuit partant de Nice et à destination du Luxembourg. Il est resté bloqué pendant trois heures à hauteur de Miramas (Bouches-du-Rhône).

 

Mots-clés :