Ces parents qui affichent leurs bébés sur Facebook

SOCIÉTÉ % des mamans ont posté des photos de leurs enfants...

Vincent Vantighem

— 

Le réseau social est prisé des parents.

Le réseau social est prisé des parents. — BOURGEOIS/ISOPIX/SIPA

Il y a le sourire de Paul. Les premiers pas de Leïa. Et même le déguisement de Batman du petit Robin. Depuis quelques années, de nombreux parents n'hésitent plus à publier des photos et des informations concernant leurs nouveau-nés sur Internet.

Un père jugé à Lyon

C'est ce qui a valu à un Lyonnais de comparaître le 19 septembre dernier. Accusé d'«incitation à la haine raciale» pour avoir posté une photo sur Facebook de son bébé ceint d'un drapeau de l'Allemagne impériale, ce père sera fixé sur son sort par le tribunal ce mardi. «Que cet homme se prépare à des lendemains difficiles, prophétise le pédopsychiatre Serge Tisseron. Son enfant risque fort de publier des photos de lui [son père] quand il sera plus grand, car il n'aura pas acquis la notion de droit à l'image.» Le cas de ce père lyonnais est extrême, mais, si l'on en croit ce spécialiste, les enfants sont nombreux à voir leur droit à l'image malmené par leur propre parent. Selon une étude d'AVG* – société de sécurité sur Internet –, 74% des mamans françaises ont publié des photos de leurs enfants sur la Toile avant leurs 2 ans. L'étude révèle surtout que 26% l'ont même fait dès la naissance.

«Beaucoup font ça par facilité, car il y a une grosse demande des proches, explique Benjamin, un jeune papa parisien. Nous avons refusé. Comme pour la religion, notre enfant choisira tout seul s'il veut s'inscrire sur Facebook quand il sera grand.» Il n'aura donc pas à se justifier de photos le montrant en train de régurgiter son biberon quand il passera ses premiers entretiens d'embauche. «Le souci, c'est que les photos restent, réagit en effet Gérard Haas, avocat spécialisé dans les technologies. Pour exiger le retrait, c'est très compliqué.» Serge Tisseron privilégie donc la pédagogie. Pour le compte de l'Académie des sciences, il prépare un rapport sur le sujet. «Je vais proposer d'éduquer précisément les enfants à ce sujet dès l'école primaire», révèle-t-il.

>> Postez-vous des photos de vos enfants sur les réseaux sociaux? Vous avez crée un profil Facebook pour votre bébé? Vous refusez que vos enfants apparaissent sur la toile avant qu'ils ne le décident?

Déposez votre témoignage dans les commentaires ou écrivez-nous à reporter-mobile@20minutes.fr

*Etude réalisée en 2010 sur 2.200 mères

Mots-clés :