Le prix Nobel de médecine 2012 John Gurdon s'est exprimé à Londres après l'annonce de sa dictinction, le 8 octobre.
Le prix Nobel de médecine 2012 John Gurdon s'est exprimé à Londres après l'annonce de sa dictinction, le 8 octobre. - Matt Dunham/AP/SIPA

La saison des prix Nobel s'est ouverte ce lundi à Stockholm avec l'attribution du prix Nobel de médecine au britannique John B. Gurdon et au Japonais Shinya Yamanaka pour leurs travaux sur la programmation cellulaire. Ils succèdent à l'Américain Bruce Beutler, au Français d'origine luxembourgeoise Jules Hoffmann et au Canadien Ralph Steinman, récompensés en 2011 pour leurs recherches sur le système immunitaire.

Une révolution

Les travaux de Shinya Yamanaka et  John B. Gurdon ont permis de développer une technique qui rend possible la transformation des cellules adultes en cellules souches capables de créer des tissus du corps humain. «Leurs découvertes ont révolutionné notre compréhension sur la manière dont les cellules et les organismes se développent», a commenté le comité Nobel.

L'annonce du lauréat en médecine sera suivie mardi par celle concernant la physique et mercredi la chimie. Le prix Nobel de la paix sera attribué à Oslo vendredi, puis celui d'économie, lundi 15 octobre. Rompant avec la tradition, l'Académie a déjà annoncé que le nom du lauréat du prix Nobel de littérature sera révélé dès jeudi.

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé