Vue d'artiste du robot Curiosity, un rover de la taille d'une voiture, qui doit être hélitreuillé jusqu'à la surface de Mars le 6 août 2012.
Vue d'artiste du robot Curiosity, un rover de la taille d'une voiture, qui doit être hélitreuillé jusqu'à la surface de Mars le 6 août 2012.

Philippe Berry

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.

  • De l'aveu-même de la Nasa, il y a «au moins 10.000 trucs qui pourraient mal se passer» lors des «sept minutes de terreur» de la descente finale. Mais si tout va bien, le robot Curiosity devrait se poser sur Mars lundi matin à 7h31 (heure française) et commencer son exploration de la Planète rouge. Son objectif: déterminer si notre voisine a été, ou est encore, habitable.

     

     

    Après 9 mois de voyage pour rejoindre Mars et plus de 2,5 milliards de dollars investis dans la mission, les derniers instants seront les plus critiques. La sonde va pénétrer dans l'atmosphère martienne à 125 km d'altitude, à une vitesse de 21.000 km/h. Elle va alors décélérer et chauffer à plus de 900°, protégée par un bouclier thermique. A 11 km d'altitude, un parachute supersonique doit se déployer, réduisant la vitesse de 1.500 km/h à 450 km/h. A plus de 4 tonnes, le bébé est trop lourd pour un atterrissage en douceur. La partie supérieure et le parachute doivent donc se détacher, et des rétrofusées prendre le relais. Pour éviter des dommages, le reste de la sonde doit se stabiliser à 20 mètres du sol et, enfin, dérouler un câble pour déposer délicatement le robot de 900 kilos, (de la taille d'une voiture), jusqu'à ce que ses six roues touchent le sable d'une plaine du cratère de Gale.

     

    Comment suivre la descente

    La Nasa a mis le paquet. Sur Twitter ici et sur Ustream, avec un premier flux brut et un second agrémenté de commentaires ou encore sur NasaTV, avec une prise d'antenne prévue à 4h00 du matin. Malheureusement, il n'y aura pas de vidéo ni de photos diffusées pendant la descente. Avec une connexion de 8 kbits (sept fois plus lent que les modems 56k des années 90), il y a juste de quoi envoyer de courts messages sur la progression de la mission. Le premier cliché, en noir et blanc, devrait arriver environ 90 minutes après l'atterrissage, et il faudra environ 2 jours avant de recevoir les premières images haute-résolution.

    >> Rendez-vous sur 20 Minutes à partir de 6h lundi matin pour suivre en direct ce grand moment de l'exploration spatiale.

     

    permalien