Les Etats-Unis ont lancé samedi vers Mars Curiosity, le robot le plus sophistiqué jamais envoyé pour explorer la planète rouge et déterminer si la vie a pu y exister, selon les images diffusées en direct de la Nasa.
Les Etats-Unis ont lancé samedi vers Mars Curiosity, le robot le plus sophistiqué jamais envoyé pour explorer la planète rouge et déterminer si la vie a pu y exister, selon les images diffusées en direct de la Nasa. - afp.com

© 2011 AFP

Envoyé dans l'espace ce samedi par la Nasa, le robot Curiosity a pour mission d'explorer la planète Mars et déterminer si la vie a pu y exister.

La fusée Atlas V s'est arrachée de son pas de tir comme prévu à 15H02 GMT (10H02 locales). La séparation avec le deuxième étage du lanceur est inter 40 minutes après le lancement.

Curiosity, d'un poids de 900 kg, est de loin le plus lourd et le plus grand des robots déployés jusqu'à présent pour explorer Mars et aussi le plus sophistiqué avec dix instruments scientifiques. Doté de six roues, il possède aussi un mât avec des caméras à haute définition et un laser pour étudier des cibles jusqu'à une distance de sept mètres.

D'autres instruments scruteront l'environnement pour y détecter surtout des molécules de méthane, un gaz souvent lié à la présence de la vie sur la Terre déjà détecté sur Mars à certaines saisons par un orbiteur martien américain.

Curiosity devrait se poser sur le sol martien en août 2012

Après un périple de 570 millions de km, Curiosity, devrait se poser sur le sol martien en août 2012 au pied d'une montagne de 5.000 mètres de haut à l'intérieur du cratère Gale. La mission Curiosity aura coûté 2,5 milliards de dollars.

Durant sa mission d'exploration prévue pour durer deux années terrestres --une année martienne--, le robot, alimenté par un générateur nucléaire, va tenter de découvrir si l'environnement martien a pu être propice dans le passé au développement de la vie microbienne.

Se mettre en orbite ou entrer dans l'atmosphère de Mars est ardu. Sur les 43 missions effectuées jusqu'à aujourd'hui, près de 70% ont échoué, les Américains ayant eu le plus grand succès avec leurs six derniers vols réussis. Ils sont ainsi les seuls à ce jour à avoir exploré la surface de Mars.