Le prix Nobel de physique est décerné à Perlmutter, Schmidt et Riess

SCIENCES Les chercheurs ont découvert le phénomène d'accélération de l'expansion de l'Univers...

E.O.

— 

L'académie royale des sciences de Suède a annoncé mardi 4 octobre 2011 à Stockholm le nom des lauréats du prix Nobel de physique: Saul Permutter, Brian Schmidt et Adam Riess.

L'académie royale des sciences de Suède a annoncé mardi 4 octobre 2011 à Stockholm le nom des lauréats du prix Nobel de physique: Saul Permutter, Brian Schmidt et Adam Riess. — REUTERS/ Leif. R. Jansson/ Scanpix

Les astrophysiciens Saul Perlmutter, Brian Schmidt et Adam Riess se sont vus attribuer ce mardi le prix Nobel de physique. Ils sont récompensés pour leur travaux, qui ont permis de révéler «l'accélération de l'expansion de l'Univers» grâce à «l'observation de supernovas lointaines», a révélé l'académie royale suédoise des Sciences dans un communiqué.

Permutter, 52 ans, et Riess, 42 ans, sont Américains, tandis que Schmidt, 44 ans, possède la double nationalité américaine et australienne.

Saul Permutter, responsable du «Supernova cosmolgy project» , une des deux équipes qui a permis de mener à la découverte, touchera la moitié de la récompense de 10 millions de couronnes suédoises. Brian Schmidt et Adam Riess se partageront l'autre moitié. Les vainqueurs recevront leur prix  lors d’une cérémonie qui aura lieu le 10 décembre.

«Cela semblait complètement fou comme résultat»

«Ils ont étudié plusieurs dizaines d'étoiles en explosion, appelées supernovae, et découvert que l'expansion de l'univers accélère constamment. Cette découverte a été une surprise totale pour les lauréats eux-mêmes», a déclaré l'Académie royale des sciences. Cette découverte remonte à 1998, dix ans après les premiers travaux lancés par Saul Perlmutter et son équipe, quatre ans après ceux entamés par Brian Schmidt et Adam Riess.

Les chercheurs s'en sont rendu compte en étudiant les supernovae très éloignées, dont ils ont observé la lumière pâlir. «Cela semblait complètement fou comme résultat et je crois qu'on avait un peu peur», s'est souvenu Brian Schmidt lors d'une conférence de presse téléphonique. Depuis les années 1920, on sait que l'univers s'étend, conséquence du Big Bang il y a 14 milliards d'années, mais on ignorait jusqu'aux travaux du trio que cette expansion allait en s'accélérant. Si cette accélération se poursuit, prédisent d'ailleurs les chercheurs, l'univers finira glacé.

Cette accélération serait due à l'énergie noire, une sorte de gravité inversée, qui repousse tout ce qui s'en approche. L'énergie noire, qui demeure une des grandes énigmes de la physique, constituerait les trois quarts de l'univers.

Le prix Nobel de physique a été créé il y a 110 ans, en 1901. Il avait été décerné cette année-là à l’inventeur des rayons X, l’Allemand Wilhem Röntgen.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.