Les robots sont sympas

ROBOTIQUE Un laboratoire français présente son robot humanoïde au 4e Salon européen de la recherche et de l’innovation…

Yaroslav Pigenet

— 

20 Minutes

C-3PO n’est plus seulement un personnage de science-fiction, mais un objectif de recherche. A l’occasion de la 4ème édition du Salon européen de la recherche et de l’innovation (Seri 2008), qui a lieu du 5 au 7 juin au Parc des Exposition de Paris, une équipe de chercheurs français du CNRS présente une démonstration de son robot humanoïde HRP-2.

Un robot à 7.000 € le kilo

HRP-2 (Human Robotic Project) est un robot de forme humaine qui pèse 58 kg et mesure 1m57. Cette plateforme robotique humanoïde, conçue et fabriquée au Japon depuis 2003, a été acquise pour 400.000 € en 2006 par l’équipe du Laas-CNRS (Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes) de Toulouse afin de compléter ses capacités physiques par des capacités de calcul et de raisonnement lui conférant plus d’autonomie.

Planification et contrôle

En plus de ses deux jambes et de ses deux bras qui lui permettent de se déplacer et d’agir sur les objets alentour, HRP-2 a été équipé de caméras pour la vision et de capteurs d’effort et de posture pour la gestion et la coordination de ses déplacements. Les chercheurs du Laas se sont ensuite concentrés sur la planification et le contrôle fin des mouvements, indispensables dans la locomotion bipède.

Démonstration

Les résultats de ces travaux sont présentés au Seri 2008 dans trois démonstrations filmées par 20 Minutes. HRP-2 - commandé uniquement par des ordres vocaux («déplace la table», «prend la boule rouge», etc) - va successivement transporter des haltères, manipuler un objet encombrant, puis reconnaître, saisir et transporter un petit objet coloré.

Un prototype prometteur

Même si, contrairement à D2R2 ou aux robots de l’industrie automobile, HRP-2 n’a pour l’instant aucune utilité pratique, son développement est d’un grand intérêt théorique. En effet, selon Jean-Paul Laumond, directeur de recherche au Laas, «les robot humanoïdes constituent un nouvel objet de recherche qui permet d’ouvrir de nouvelles thématiques à l’interface de la robotique et des sciences de l’homme»: maîtrise des systèmes mécaniques complexes, robotique d’assistance personnelle, bio-mécanique, réalité virtuelle, interfaces homme-machine, etc.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.