Elle reposait sous les eaux depuis plus de dix siècles. Une pirogue en bois datant de l’époque carolingienne (751-897) a été extraite mercredi du lac du Bourget (Savoie), une délicate opération que préparaient depuis une dizaine de jours les équipes du Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (DRASSM) du ministère de la Culture.

Ce précieux morceau de patrimoine, vieux de 1.100 à 1.300 ans, gisait par 32 m de fond dans le plus grand lac naturel d’origine glaciaire de France, à proximité de la commune de Brison-Saint-Innocent, où il avait été découvert par un plongeur en 1989.

Un an et demi de restauration

Pour être remontée à la surface, la pirogue longue de 5,60m et large d’un mètre a d’abord été ramenée dans une zone moins profonde, puis installée dans une structure métallique pour la protéger. « Ça a été un très gros mécano », raconte Yves Billaud, ingénieur de recherche à la DRASSM, sur le site du Conseil général de la Savoie.

Cette opération très délicate exigeait un temps calme, pour éviter que le clapot de l’eau n’abîme cette pièce extrêmement fragile, même si Yves Billaud se dit « étonné » du bon état de conservation de l’objet en chêne. Ainsi solidifiée, la structure a ensuite été hissée à la surface par de gros ballons d’air, rapporte France Bleu, puis chargée sur un camion. Après avoir été restaurée dans un laboratoire de Grenoble, opération qui devrait prendre un an et demi, la pirogue sera exposée au Musée savoisien de Chambéry.