illustration astéroïde.
illustration astéroïde. - HO / NASA / AFP

Il était passé près de la Terre il y a près de 400 ans, le voilà de retour. L’astéroïde « 2014-JO25 » va s’approcher de notre planète ce soir. Mesurant à peu près 650 mètres de large, il devrait faire le bonheur des astronomes du monde entier. 20 Minutes vous éclaire sur cet objet de l’espace

Est-il dangereux pour la Terre ?

La Nasa, l’agence spatiale américaine, s’est voulue très rassurante. Dans un communiqué, elle souligne qu’il n’y a « aucune possibilité que l’astéroïde entre en collision avec notre planète. »

Gilles Dawidovicz, président de commission de planétologie de la Société astronomique de France (SAF), explique qu’« au point de vue de l’échelle astronomique, c’est extrêmement près. L’astéroïde passera à une distance équivalente à 4 à 5 fois celle qui sépare la Terre de la Lune ». Ci-dessous, vous pouvez voir une simulation de sa trajectoire :

Comment pourra-t-on l’observer ?

Matériel obligatoire. « On pourra seulement l’observer au télescope, affirme Jean-Luc Dauvergne journaliste à Ciel & Espace. L’astéroïde aura une taille 70 fois inférieure à la plus faible étoile que l’on peut voir à l’œil nu. Si vous l’observez au télescope, vous verrez un point. »

>> A lire aussi : VIDEO. Des chercheurs apprennent à dévier un astéroïde de sa trajectoire

Gilles Dawidovicz renchérit : « Il faut un temps dégagé, sans nuage. Si vous êtes à la campagne, c’est mieux, car vous éviterez la pollution lumineuse des grandes villes. » 2014-JO25 sera normalement visible durant toute la nuit. « En début de nuit, l’astéroïde sera près de l’étoile Alkaïd, au bout du manche de la Grande Ourse, puis il se dirigera vers la Constellation des Chiens de Chasse » complète le spécialiste.

Une telle « visite » est-elle fréquente ?

« Un objet de cette taille-là à cette distance-là c’est relativement rare, note Jean-Luc Dauvergne. Le dernier passage marquant c’était en 2013, avec un astéroïde de 50 mètres qui était passé à 28.000 km de la Terre, c’était extrêmement près. »

Dans le cas de cet astéroïde – dit « géocroiseur » car il évolue à proximité de la Terre - son prochain passage près de notre planète est prévu… dans 2.600 ans environ. Raison de plus pour ne pas le rater ce soir.

Mots-clés :