Finistère: Des gravures préhistoriques vieilles de plus de 14.000 ans découvertes

ARCHEOLOGIE Les archéologues ont découvert en 2013 des gravures d'animaux sur des plaques de schiste vieilles de plus de 14.000 ans...

20 Minutes avec agence

— 

Plougastel-Daoulas (Finistère).

Plougastel-Daoulas (Finistère). — Capture d'écran / Google Maps

La découverte est d’importance. Des archéologues ont mis la main sur une quarantaine de gravures préhistoriques représentant des animaux dans la ville de Plougastel-Daoulas (Finistère).

Vieilles de plus de 14.000 ans, elles appartiennent à la période du Paléolithique supérieur. Extrêmement rares en Europe, « ce sont les plus vieilles œuvres d’art jamais connues en Bretagne », confie au Figaro Nicolas Naudinot, enseignant-chercheur à l’université Côte-d’Azur CNRS-CEPAM.

Des premières fouilles en 1987

Si l’annonce de la découverte est récente et a même fait l’objet d’une publication dans la revue scientifique américaine Plos One, les premières fouilles remontent à 1987.Un abri-sous-roche au pied d’une falaise a été mis au jour par les archéologues suite à un ouragan.

A l’été 2013, une équipe de chercheurs dirigée par Nicolas Naudinot découvre sur le site des silex qui n’ont rien d’inhabituels mais exhume également des plaquettes de schiste de 15 à 30 cm de long sur lesquelles figurent des gravures de chevaux et d’aurochs.

Sécuriser le site

« On a été bluffé par la beauté de ces gravures, par la maîtrise du geste pour l’époque. Ce sont des animaux très stylisés : on discerne les sabots, la crinière, un jeune poulain… C’est très parlant », expliquent les archéologues.

Avant d’annoncer la bonne nouvelle, il a cependant fallu sécuriser le site pour se prémunir des pilleurs. Pour l’instant interrompues, les fouilles sur le site de Plougastel-Daoulas reprendront cet été.