Mémoire: Ils développent une méthode pour doubler la capacité du cerveau en un mois

ETUDE La méthode des loci, qui fait appel au «palais de la mémoire» fait des miracles et entraîne même une modification de la structure du cerveau…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration: le cerveau humain.

Illustration: le cerveau humain. — Purestock/SIPA

Loin d’être une question de prédisposition, la mémoire s’entretiendrait et se travaillerait. En employant les techniques adéquates, il serait ainsi possible de doubler ses capacités en un mois, par exemple en adoptant la méthode des champions de la mémoire, qui s’affrontent lors de compétitions où les concurrents doivent retenir le plus grand nombre de mots.

C’est la conclusion à laquelle sont arrivés des chercheurs dans une étude parue ce mercredi dans la revue scientifique Neuron. Les spécialistes ont tout d’abord étudié le cerveau des meilleurs compétiteurs réussissant à se souvenir de plusieurs dizaines de mots.

Des volontaires répartis en trois groupes

Si la structure cérébrale des champions ne différait pas de celle des personnes à la mémoire moins développée, les connexions entre les diverses zones de leur cerveau se sont avérées différentes.

Les scientifiques ont alors soumis trois groupes de volontaires à un entraînement quotidien spécifique pendant 40 jours. Les premiers n’ont reçu aucune instruction, les seconds ont suivi une technique destinée à améliorer la mémoire à court terme et les derniers ont été initiés à la méthode des loci.

Associer chaque souvenir à un lieu

Egalement appelée « palais de la mémoire », elle consiste à associer chaque souvenir à un lieu et, pour le retrouver, se déplacer dans un palais imaginaire. A la fin de la période, ce dernier groupe était le plus performant, avec une capacité à se souvenir d’une soixantaine de mots, contre seulement 37 pour les sujets ayant suivi l’autre type d’entraînement.

Les chercheurs ont également constaté chez les volontaires adeptes de la méthode des loci des capacités de mémoire toujours supérieures à la moyenne quatre mois après l’expérience. Mais surtout, des connexions cérébrales similaires à celles des meilleurs participants aux compétitions.

>> A lire aussi : Bac: «80% des élèves commettent deux erreurs dans leurs révisions»

Si la technique utilisée par les spécialistes pour doper la mémoire des sujets semble prometteuse, elle devra cependant encore être testée sur un plus grand nombre de personnes et avec d’autres exercices avant de susciter un réel espoir.

Mots-clés :