L'informatique pollue autant que l'aviation

ECOLOGIE – Selon une ONG britannique, les émissions de CO2 dues à l’alimentation des serveurs informatiques ont dépassé celles générées par le transport aérien…

Yaroslav Pigenet

— 

DR

Le PC aussi polluant que l'Airbus? Un rapport rendu public lundi par l’ONG britannique Global Action Plan affirme que la quantité de CO2 émise pour assurer le fonctionnement des serveurs informatiques est désormais virtuellement équivalente à celle dégagée par le transport aérien.

Virtuel polluant
Derrière un titre provocateur – The Inefficient Truthce rapport présente d’autres vérités qui dérangent. Il rappelle notamment qu’avec un milliard d’ordinateurs dans le monde, le secteur informatique contribue à 2% des émissions totales de gaz carbonique dans l’atmosphère ; autant que les avions de ligne. Et qu’un serveur de taille moyenne émet autant de carbone chaque année qu’un 4x4 qui consomme 15 litres au 100 km.

Conscients mais mal renseignés

Pourtant, bien que le rapport souligne que plus de la moitié des professionnels du secteur déclarent avoir conscience que leur activité a un impact sur l’environnement, 86% n’ont aucune idée de leurs émissions de CO2. Et pour cause : 2 fois sur 3, constate Global Action Plan, les départements informatiques ne payent pas leurs factures d’électricité et plus de la moitié ne connaissent même pas leur montant.

Rationaliser les Go
Par ailleurs, 60% des départements informatiques reconnaissent n’utiliser que la moitié de la capacité de stockage de leurs serveurs. L’ONG estime qu’on pourrait réduire très rapidement de 30% le coût énergétique des infrastructures informatiques en incitant les responsables de ces départements à rationaliser le stockage des données.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.