Intelligence artificielle: Quand les machines battent l’Homme

TECHNOLOGIES Une machine a récemment vaincu un champion du jeu de go, l’un des plus stratégiques et complexes inventés par l’homme…  

T.L.G.

— 

Le robot du film Terminator, qui vient de fêter ses 30 ans, à l'Egyptian Theatre d'Hollywood le 15 octobre 2014

Le robot du film Terminator, qui vient de fêter ses 30 ans, à l'Egyptian Theatre d'Hollywood le 15 octobre 2014 — Frazer Harrison Getty

Une victoire de plus pour l’intelligence artificielle. Un système informatique a battu le champion d’Europe du jeu de go, un jeu de stratégie intuitif et « probablement [le] plus complexe inventé par l’Homme ». Cette « première », a été saluée par l’Association britannique de go, reconnaissant « une avancée majeure » de l’intelligence artificielle. Les robots ne sont pas encore les maîtres du monde mais progressent chaque jour un peu plus. Petit florilège des récentes victoires de la machine sur l’Homme.

1997 : Deep Blue met en échec Kasparov

Garry Kasparov face à Deep Blue, en 1997. - STAN HONDA/AFP

En 1996, le champion du monde d’échecs russo-croate affronte un superordinateur mis au point par IBM, baptisé « Deep Blue ». L’Ogre de Bakou se fait peur en perdant la première partie, mais s’impose finalement et gagne le match 4 à 2. L’année suivante, c’est l’heure de la revanche.

La machine de 2 mètres composée de plus de 256 processeurs réussit l’impensable. Deep Blue terrasse le génie des échecs et entre dans l’histoire. Une victoire peut-être dûe à un bug informatique. Qu’importe, l’humain était battu. Depuis 2006, aucun match sérieux de ce type n’a eu lieu. Le champion du monde actuel « n’aurait aucune chance… Le seul intérêt serait de voir, sur dix parties, combien il en perdrait et combien il en annulerait. Parce qu’il n’en gagnerait aucune ! », indiquait Laurent Fressinet, champion de France 2014 au Monde.

2011 : Watson écrase les humains à un jeu télévisé

Watson, le superordinateur d’IBM, face à deux champions du jeu Jeopardy - AP/SIPA/S.WENIG

En 2011, le programme informatique Watson d’IBM remporte « Jeopardy ». Dans ce célèbre jeu télévisé américain, trois candidats doivent trouver la question correspondant aux réponses données par le présentateur. Face à la machine, les deux meilleurs joueurs de l’histoire : l’un a remporté 74 victoires à la suite et l’autre détient le record des gains, avec plus de 3 millions de dollars. L’ordinateur est représenté sur le plateau par son avatar, et parle d’une voix synthétique. En trois émissions, Watson terrasse les humains et prouve qu’il peut comprendre une question posée en langage naturel.

2015 : Un robot imbattable sur « Space Invaders » et 28 autres jeux

Le jeu vidéo Space Invader. - DR

La société DeepMind, propriété de Google, met au point un système d’intelligence artificielle (IA) inédit : « C’est la première fois que l’on conçoit un système d’apprentissage général unique qui soit capable d’apprendre directement à partir de l’expérience pour maîtriser ensuite une vaste gamme de tâches difficiles », explique Demis Hassabis, cofondateur de DeepMind. A partir d’informatiosn minimales, le robot apprend tout seul plusieurs jeux vidéo. En février 2015, DQN (deep-Q-network) bat un champion de 29 jeux classiques développés par la société japonaise Atari, dont les célèbres Space Invaders et « Breakout ».