Le réchauffement climatique responsable de la hausse du nombre d'ouragans

ENVIRONNEMENT – C'est la conclusion d'une étude…

avec AFP

— 

Le cyclone George touche l'Australie le 8 mars 2007.

Le cyclone George touche l'Australie le 8 mars 2007. — no credit

Gare aux ouragans. Le réchauffement climatique et ses conséquences sur la température des océans et la structure des vents sont responsables du doublement du nombre d'ouragans enregistré chaque année dans l'océan Atlantique au cours du XXè siècle, selon une étude scientifique américaine publiée dimanche.

Les experts, Greg Holland du Centre américain sur la recherche atmosphérique et Peter Webster de l'Institut de technologie de Georgie, ont identifié trois périodes depuis 1900, durant lesquelles la moyenne annuelle des ouragans et tempêtes tropicales sur l'Atlantique a augmenté considérablement.

Ouragans et tempêtes tropicales

Sur la première période, entre 1900 et 1930, six cyclones ont été enregistrés, dont quatre classés en ouragans et deux tempêtes tropicales. De 1930 à 1940, cette moyenne annuelle est passée à dix, dont cinq ouragans et cinq tempêtes tropicales.

Enfin, entre 1995 à 2005, la moyenne a atteint 15, dont huit ouragans et sept tempêtes tropicales, mais selon les auteurs de l'étude, cette moyenne n'est pas encore stabilisée et pourrait encore augmenter.

Hausse des températures

«Ces chiffres constituent une forte indication que le changement climatique est un facteur majeur dans l'augmentation du nombre d'ouragans Atlantique», a déclaré Greg Holland dans un communiqué.

Les scientifiques voient une forte corrélation entre l'augmentation des tempêtes et la hausse des températures des surfaces maritimes, qui «nourrit» les ouragans.

Sur les cent dernières années, ces températures ont augmenté d'environ 0,7 degré Celsius, affirme l'étude.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.