On peut observer la comète Lovejoy pour la première fois depuis plus de onze mille ans.
On peut observer la comète Lovejoy pour la première fois depuis plus de onze mille ans. - D.PEACH/SEN

Fans d’étoiles, incollables sur les constellations, préparez-vous à en prendre plein les mirettes. Pour encore quelques jours, la comète C/2014 Q2, Lovejoy de son petit nom, est visible à l’œil nu.

Comment la voir?

Visible dans l’obscurité de la nuit, l’astre se dévoile aux chanceux qui se trouvent à l’écart des lumières de la ville et bénéficient d’un ciel dépourvu de nuages. A l’œil nu, Lovejoy ressemble à une tache grisâtre, sans queue lumineuse. Mais pour les astrophiles aguerris et équipés, une bonne paire de jumelles devrait déjà permettre d’avoir une vue plus précise de la comète. Le spectacle sera encore plus époustouflant vu depuis une lunette ou un télescope. Il sera alors possible d’apercevoir une belle lueur brillante d’un vert intense.

Le 7 janvier, Lovejoy est passée tout près de nous, à seulement 70 millions de kilomètres de la Terre. Lors de son périhélie, le point d’orbite où la comète sera au plus près du Soleil, Lovejoy s’approchera le 30 janvier à 193 millions de kilomètres de l’astre solaire. En ce moment, après celles du Lièvre et de l’Eridan, la comète poursuit sa course dans la constellation du Taureau et sera visible dans celle du Bélier le 16 janvier.

La cinquième comète Lovejoy

Découverte le 17 août 2014, la comète C/2014 Q2 porte le doux nom de l’astronome amateur qui a vu l’astre pour la première fois. Et à 49 ans, Terry Lovejoy n’en est pas à son coup d’essai. L’informaticien, qui vit en Australie dans l’Etat du Queensland, a ainsi découvert pas moins de cinq comètes depuis 2007.

Comme toutes les comètes, Lovejoy est une pépite géante composée de glace et de poussière qui tourne en orbite autour du Soleil. Mais il ne faut pas manquer ce spectacle, la comète sait se faire désirer. La dernière fois que Lovejoy est passée dans notre système solaire, c’était il y a 11.500 ans, et une fois qu’elle l’aura quitté il faudra attendre pas moins de 8.000 ans avant qu’elle ne revienne.

Mots-clés :