Google s'attaque au défi de l'immortalité humaine avec Calico

16 contributions
Publié le 19 septembre 2013.

SCIENCES - Le patron de Google Larry Page surprend avec un projet santé dont l'objectif principal est de s'attaquer au vieillissement...

Google peut-il trouver la clé de la jeunesse éternelle? Son patron, Larry Page, l'espère bien. Mercredi, il a annoncé la création de Calico (California Life Company), une entreprise de santé dont la mission principale sera de s'attaquer au vieillissement et aux maladies dégénératives.

Google a livré peu de détails sur son nouveau projet. L'entreprise sera dirigée par le patron de Genentech, Arthur Levinson, qui siège au board de Roche et officie également comme président du conseil d'administration... d'Apple. Tim Cook, le directeur général de la firme à la pomme, s'est félicité de l'annonce et a précisé que Levinson conserverait ses fonctions chez Apple.

Vaincre le cancer pas suffisant

Sur Google+, Larry Page, qui demande régulièrement à ses employés de «décrocher la Lune», a reconnu que ce nouveau projet pouvait surprendre les investisseurs. Mais selon lui, il y a un «immense potentiel» dans les recherches pouvant «améliorer notre quotidien».

Dans une interview à Time Magazine, Larry Page estime que vaincre le cancer n'est pas suffisant car cela ne ferait progresser la durée de vie moyenne que de trois ans.

 

L'immortalité, une obsession de la Silicon Valley

 

Après les lunettes Glass, la voiture autonome ou les ballons dirigeables pour amener Internet sur toute la surface de la Terre, Google se lance donc dans un autre projet futuriste. L'entreprise peut-elle être plus efficace que les labos pharmaceutiques? C'est possible. Elle dispose des ressources (environ 50 milliards d'euros de cash), de la patience pour les projets de long terme et de la renommée pour attirer les chercheurs les plus brillants dans des domaines clés (génétique, biotechnologies etc.). On rappellera toutefois que sa première aventure dans la santé, Google Health, a vite tourné court.

Google n'est pas le seul géant de la Silicon Valley à s'aventurer dans la médecine. L'immortalité et la singularité, cet hypothétique moment où les progrès technologiques accéléreront exponentiellement, selon ses partisans, sont des obsessions de nombreux dirigeantss, rappelle le New York Times. IBM a notamment mis son superordinateur Watson au service de la santé. Et Larry Ellison, le patron multimilliardaire d'Oracle, a récemment lancé sa propre fondation contre le vieillissement.

* Philippe Berry

 
Mots-clés
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr