La sonde Voyager 1 est sortie du système solaire, continue sa route dans l'espace intersidéral

SCIENCES – Aucun objet fabriqué par l'homme n'était allé aussi loin que cette sonde lancée en 1977...

P.B. avec AFP

— 

La sonde Voyager 1 a été lancée en 1977 (vue d'artiste).

La sonde Voyager 1 a été lancée en 1977 (vue d'artiste). — NASA

Le moment est historique. Jeudi, la Nasa l'a confirmé officiellement: la sonde Voyager 1 a quitté le système solaire pour s'aventurer dans l'espace interstellaire. Le moment fatidique est survenu il y a plus d'un an, le 25 août 2012. Mais les scientifiques ont dû analyser de vastes quantités de données pour valider l'événement.

>> L'aventure de Voyager en vidéo

Selon ces astrophysiciens, Voyager, qui se trouve à plus de 18 milliards de kilomètres du Soleil, est sortie de l'héliopause, la zone frontalière du système solaire. Ce cap marque la limite de l'influence des vents solaires lorsqu'ils rencontrent le milieu interstellaire rempli de matériaux provenant d'autres étoiles de notre galaxie.

Il n'y a pas vraiment de panneau «Bienvenue dans l'espace intersidéral». Mais de nouvelles analyses des densités de plasma autour du vaisseau se sont révélées conformes aux densités se trouvant dans la région interstellaire prédites dans les modèles des chercheurs. Citant Star Trek, la Nasa s'est félicité: «Voyager est allée où aucune sonde n'était encore allée!»

17 heures pour que le signal voyage jusqu'à la Terre

Et maintenant? La sonde, et sa jumelle, Voyager 2, va continuer son voyage. De la taille d'une petite voiture, elle dispose d'une antenne de quatre mètres de diamètre et d'une radio qui lui permettent d'envoyer les résultats de ses mesures vers la Terre. Il faut environ 17 heures au signal pour parvenir jusqu'à nous, contre seulement 14 minutes pour Curiosity depuis Mars. Son appareil photo a toutefois été désactivé en 1990 pour économiser de l'énergie.

Avec ses batteries au plutonium, la sonde devrait encore pouvoir alimenter ses instruments jusqu'en 2020-2025, avant le silence radio. Ensuite, elle continuera sur sa lancée, errant, seule, dans notre galaxie. Sa prochaine destination? Le voisinage d'une étoile de la Petite Ourse, Gliese 445. Elle passera à «seulement» 1,7 année-lumière de l'astre. Dans environ 40.000 ans.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.