Un astéroïde de la taille d'un porte-avions passera à proximité de la Terre mardi et sera le plus gros à frôler notre planète depuis 1976, indique jeudi la Nasa sur son site internet, tout en soulignant qu'il n'y a aucun danger de collision.
Un astéroïde de la taille d'un porte-avions passera à proximité de la Terre mardi et sera le plus gros à frôler notre planète depuis 1976, indique jeudi la Nasa sur son site internet, tout en soulignant qu'il n'y a aucun danger de collision. - Nasa afp.com

Ce n'est pas encore Deep Impact, mais ça ne vas pas passer loin. Un astéroïde de 2,7 km de diamètre va s'approcher de la Terre vendredi sans toutefois créer de risque. L'objet croisera en effet à 5,8 millions de kilomètres de notre planète, soit environ 15 fois la distance Terre-Lune, a indiqué la Nasa. Bien que cet astéroïde, baptisé «1998 QE2», ne présente aucun intérêt pour les scientifiques se concentrant sur les objets menaçant potentiellement la Terre, il sera scruté par les astronomes qui tentent de percer les secrets de ces visiteurs célestes.

«Une occasion scientifique de l'étudier en détails»

«L'astéroïde “1998 QE2” est une cible de grand intérêt pour le radio télescope de Goldstone en Californie et le télescope d'Arecibo à Porto Rico. Nous espérons ainsi obtenir des images de haute résolution qui pourront révéler un grand nombre de caractéristiques de sa surface», explique l'astronome Lance Benner, principal responsable scientifique du radar de Goldstone au Jet Propulsion Laboratory de la Nasa à Pasadena (Californie).

Les images de ce télescope permettent de voir nettement une portion d'une largeur de 3,75 m à une distance de près de six millions de kilomètres. «Chaque fois qu'un astéroïde s'approche aussi près de la Terre, il offre une importante occasion scientifique de l'étudier en détails pour comprendre sa taille, sa forme, sa rotation et les caractéristiques de sa surface, et tout cela peut nous éclairer quant à ses origines», poursuit-il.

«Nous allons également utiliser de nouvelles mesures pour réévaluer sa distance par rapport à la Terre et sa vitesse, ce qui permettra d'améliorer nos calculs de son orbite et de sa trajectoire loin dans le futur», précise l'astronome. L'astéroïde s'approchera au plus près de la Terre le 31 mai à 20h59 GMT, indique la Nasa. Ce sera son plus proche survol pendant au moins deux siècles.

Un astéroïde a déjà frôlé la Terre en février

«1998 QE2» a été découvert le 19 août 1998 par des astronomes du programme de recherche des astéroïdes proches de la Terre au MIT (Massachusetts Institute of Technology) près de Socorro au Nouveau Mexique. Le 15 février, un astéroïde de 45 m de diamètre avait frôlé la Terre sans faire de dégâts, passant à 27.000 km soit moins que l'orbite de certains satellites.

Le même jour une météorite s'était désintégrée dans l'atmosphère au-dessus de la Russie, blessant un millier de personnes. La traque des astéroïdes est une haute priorité de la Nasa. L'agence spatiale a déjà trouvé et répertorié plus de 98% des astéroïde les plus gros --d'un kilomètre de diamètre et plus-- se trouvant à proximité de la Terre. Les astronomes ont détecté et catalogué 9.500 objets célestes de toutes les tailles croisant près de la Terre, soit probablement un dixième du total.

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé