Représentation de l'activité cérébrale
Représentation de l'activité cérébrale - DR

Philippe Berry

«Non.» Par cette simple réponse, interprétée via l'analyse de ses ondes cérébrales, un patient dans un état présumé végétatif depuis 13 ans a été capable de dire à ses médecins qu'il ne souffrait pas, comme le raconte l'émission de la BBC Panorama.

 

 

Scott Routley, un Canadien de 39 ans, a subi un accident de la route ayant gravement endommagé son cerveau. Il se trouvait depuis, pensaient les médecins, dans un état dit végétatif. Cet état, souvent constaté après un coma, se traduit par une apparente absence de conscience de soi et de son environnement, couplé à l'impossibilité de communiquer. Les patients sont parfois réveillés, les yeux ouverts, et peuvent bouger, comme Ariel Sharon. Mais en général, les médecins considèrent qu'il s'agit, dans les cas graves, de simple réflexes.

 

Après cette avancée, le neuroscientifique britannique Adrian Owen, qui a piloté l'expérience à l'université de Western Ontario, estime qu'il va peut-être falloir «réécrire» plusieurs chapitres de manuels médicaux.

 

Aider les patients

Pour l'expérience, les scientifiques ont utilisé une machine à imagerie par résonance magnétique fonctionnelle, cette même technologie qui permet de «lire dans les pensées» d'une personne réveillée (pour des choses basiques, comme oui, non, gauche, droite etc).

 

Ils ont demandé à Scott Routley d'imaginer deux situations: qu'il jouait au tennis (pour oui) et qu'il se promenait dans sa maison (pour non). Chacune stimule une zone différente du cerveau. Ils ont d'abord calibré la machine, en lui posant des questions dont ils connaissaient la réponse (du type «avez-vous une soeur», «le nom de jeune-fille de votre mère est-il Dupont» etc). Et puis, pour la première fois, une question qui n'avait jamais été posée dans des expériences similaires: «Are you in pain?» («Souffrez-vous», ou «avez-vous mal»). «Non», a-t-il répondu.

 

L'état végétatif avait-il été mal diagnostiqué? Notre cerveau, même endommagé, peut-il communiquer avec l'extérieur grâce à la technologie? Quel degré de conscience de sa situation Scott Routley a-t-il? Des expériences supplémentaires seront nécessaires pour en savoir plus. Mais selon Adrian Owen, cette avancée pourrait permettre d'aider les patients, notamment pour ajuster les soins apportés.