L'existence d'une nouvelle maladie en Asie, a été révélée par «The New England Journal of Medicine», le 23 août 2012
L'existence d'une nouvelle maladie en Asie, a été révélée par «The New England Journal of Medicine», le 23 août 2012 - LANCELOT FREDERIC/SIPA

Mathieu Gruel

Elle n’a pas encore de nom, mais elle fait déjà beaucoup parler. L’existence d’une nouvelle maladie, dont les premiers cas remontent à 2004, vient en effet d’être révélée par le très sérieux The New England Journal of Medecine. De quoi s’agit-il? Existe-t-il un risque de contagion en France? 20 Minutes fait le point avec Marie Aude Khuong-Josses, chef du service des maladies infectieuses et tropicales du centre hospitalier Delafontaine, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

De quoi s’agit-il?

A priori, 203 personnes d’une cinquantaine d’années, en Thaïlande et à Taïwan, ont vu leur système immunitaire se mettre à dysfonctionner, pour une raison encore inconnue. Cette maladie fait effectivement penser au Sida,  puisque le développement d’anticorps entraîne une immunodéficience et le développement d’infections opportunistes. Mais heureusement, ces infections peuvent se traiter. Quant au nombre de décès, il est pour l’instant difficile à évaluer.

Comment se déclare cette maladie?

Cela reste assez mystérieux. Elle ne semble pas liée aux gènes, puisque tous les membres d’une même famille n’ont pas forcément été touchés. Et le fait qu’elle sévisse uniquement en Thaïlande et à Taïwan pose également question. Est-ce lié à des facteurs environnementaux, ou individuels? Il va falloir investiguer… Et puis, on ne sait pas si toutes les personnes touchées sont asiatiques ou non.

Y’a-t-il un risque de contagion?

Je vous dirais bien que non… Puisqu’il semblerait qu’au cours des cinq dernières années, il n’y a pas eu de contamination interhumaine. C‘est donc plutôt rassurant et indique qu’une contagion comme celle du VIH paraît peu probable. Il s’agirait donc d’une maladie qui se développe mais ne s’attrape pas… Même si on ne peut pas encore totalement exclure la présence d’un agent infectieux.

Avez-vous été alertés de l’existence de celle-ci?

Si on avait eu des cas en France, ils seraient passés par mon service. Et pour l’instant, ce n’est pas le cas, mais probablement que nous allons trouver des cas dans l’Hexagone... Mais pour l’instant, nous n’avons encore reçu aucun mail de confrère à ce sujet.

C’est fréquent de découvrir des nouvelles maladies?

Oui, avec la mondialisation, de nombreuses maladies ont été découvertes ces dernières années. D’abord, parce que les gens se déplacent beaucoup plus, ce qui peut entraîner la mutation du moindre petit virus, comme pour la grippe aviaire. Ensuite, parce que les gens transportent les virus avec eux. C’est ce qui s’est passé avec le Sida, qui existe depuis 1960 mais dont tout le monde se moquait à cette époque, puisqu’il était alors cantonné à quelques régions d’Afrique. Enfin, à mesure que la science progresse, on découvre de nouvelles maladies, c’est logique.