Avant de reprendre une activité sportive, mieux vaut consulter un médecin.
Avant de reprendre une activité sportive, mieux vaut consulter un médecin. - P. MAGNIEN / 20 MINUTES

Lucie romano

Si vous passez toute l'année assis devant votre ordinateur, ne cherchez pas à devenir dès le premier jour de vacances le nouveau champion d'Europe du 100 m ! Pour éviter les problèmes de santé, entorse, mais aussi mort subite de l'adulte, allez consulter dès 40 ans, que vous soyez sportif ou non. Un médecin pourra déceler une malformation cardiaque et les facteurs de risque d'accident cardiaque – hérédité, surpoids, tabagisme, diabète, cholestérol, et sexe masculin.

Savoir s'écouter
Fabienne Guffond, médecin du sport en Haute-Savoie, regrette de retrouver les touristes aux urgences parce qu'ils ont grimpé un col par 40 °C, sans préparation. « Le schéma classique, c'est qu'on fait du sport jusqu'à l'âge de 23 ans, on se concentre ensuite sur le travail et la famille, et quand les enfants ont un peu grandi, on se remet au sport, avec un effort violent et inadapté, en étant présomptueux de ses forces ! », regrette-t-elle. Le mot d'ordre, si vous avez prévu une randonnée, c'est donc de se mettre en condition. Tant que vous travaillez, descendez une station de métro en avance et marchez à vive allure pour rentrer chez vous. Allez-y à vélo ou boudez les ascenseurs, vos jambes se muscleront sans effort. Pour ceux qui ont un niveau plus avancé, Anthony Valour, professeur de médecine du sport à Lyon Gerland, conseille d'alterner « sports à charge (marche ou course à pied) et sports à décharge (vélo ou natation) ». De faire trois séances d'une demi-heure par semaine, plutôt qu'une séance d'une heure et demie. De bien s'hydrater avant, pendant et après un effort, sans attendre d'avoir soif. De bien s'échauffer et s'étirer. De prendre l'habitude de s'écouter et de savoir consulter au moindre doute.