Concombres contaminés: Un premier cas suspect a été enregistré en Espagne

SANTE Un homme de 40 ans, qui a «voyagé récemment en Europe centrale», se trouve actuellement dans une unité de soins intensifs après une «aggravation» de son état...

20minutes.fr

— 

Des concombres sur un marché de Hambourg, le 26 mai 2011.

Des concombres sur un marché de Hambourg, le 26 mai 2011. — Marius Roeer/SIPA

Le problème s'étend. L’Espagne pourrait faire face à son premier cas d'intoxication alimentaire par l’Escherichia coli enterohémorragique (Eceh). Un homme de 40 ans, qui a «voyagé récemment en Europe centrale» et rentre d’Allemagne, a été admis le 20 mai dernier dans l'unité de gastro-entérologie de l'hôpital Donostia de Saint-Sébastien. Il se trouve actuellement dans l’unité de soins intensifs de l’hôpital après une «aggravation» de son état.

«Tant que nous ne disposerons pas des résultats nécessaires, nous ne pouvons pas affirmer qu'il s'agit d'une infection alimentaire par la bactérie E. coli», a toutefois souligné l'hôpital dans un communiqué. Ce cas est le premier en Espagne, alors que la bactérie, qui provoque un syndrome hémolytique et urémique (SHU) , qui affecte le sang, les reins et, dans les cas graves, le système nerveux central, a déjà tué 14 personnes en Allemagne, dont les hôpitaux sont submergés par des malades contaminés par cette bactérie ingérée lors de la consommation de légumes crus.

Les soupçons se portent pour l'instant sur des concombres biologiques issus de cultures sous serres en Andalousie, mais une contamination le long de la chaîne de distribution n'est pas exclue. Des analyses de lots suspects sont en cours en Espagne. Les résultats ne seront pas connus avant mercredi.

Mots-clés :