Stilnox, Ritaline, Alli et les autres: Les principaux médicaments sous surveillance

21 contributions
Publié le 31 janvier 2011.

SANTE - Le point sur les traitements placés sous suivi renforcé par l'Afssaps...

Tous les médicaments sont surveillés, mais ceux-ci le sont d’un peu plus près. L'Agence de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a publié ce lundi sa liste des médicaments faisant l’objet d’un suivi renforcé ou d’une enquête de pharmacovigilance.

Les médicaments de cette liste, qui ont tous obtenu une autorisation de mise sur le marché, ont été répertoriés «soit parce les autorités sanitaires ont jugé nécessaire, à titre préventif, de renforcer ce suivi, soit parce que des signaux de risque ont été détectés», rappelle l'Afssaps. «Les patients ne doivent pas arrêter leur traitement ou modifier la dose sans consulter leur médecin», a prévenu le directeur général de la Santé Didier Houssin. 20minutes.fr fait le tour des principaux traitements concernés.

>> La liste complète des médicaments sous surveillance est ici

Effets secondaires

Alli : La pilule anti-obésité pourrait entraîner des troubles pancréatiques et hépatiques, et des cas de mésusage important ont été rapportés.

Arcoxia : Cet anti-inflammatoire est de la famille du Vioxx, retirés en 2004 pour des risques cardiovasculaires.

Celance : Ce traitement contre la maladie de Parkinson ferait courir des risques de valvulopathies. L’arrêt de sa commercialisation a été demandée par le laboratoire, et une communication aux professionnels de santé est en cours.

Champix et Zyban : Les médicaments censés aider à l’arrêt du tabac sont soupçonné de déclencher des troubles psychiatriques et des conduites suicidaires.

Lantus : Cette insuline est soupçonnée de faire courir un risque de cancer.

Multaq : Destiné à lutter contre la fibrillation auriculaire, ce médicament a fait l’objet d’une alerte pour des atteintes hépathiques.

Parlodel : Luttant contre la montée de lait, il présente des risques de complications neuro-vasculaires.

Primalan : De rares troubles du rythme ont été rapportés sous cet anti-allergique.

Protopic : Des cas de lymphomes cutanés ont été rapportés avec ce traitement prescrit pour des dermatites.

Vastarel : Plusieurs effets indésirables (notamment des syndromes parkinsoniens et un déficit en globules blancs) ont été rapportés avec ce traitement de l’angine de poitrine, des vertiges ou autres.

Famille des agonistes dopaminergiques : Traitant notamment la maladie de Parkinson, cette classe de médicaments est suspectée d’entraîner des troubles compulsifs comme le jeu pathologique.

Abus ou mésusage

Di-Antalvic et Propofan (médicaments à base de dextropropoxyphène): Ces anti-douleurs seront retirés du marché le 1er mars 2011 en raison des risques addictifs et de surdosage.

Equanil: Médicament visant au sevrage à l’alcool, il a été mis en cause dans des cas de surdosage volontaires ayant entraîné la mort.

Mepronizine: Traitement de lutte contre l’insomnie occasionnelle avec risque de surdosage volontaire.

Mais aussi: Rohypnol (somnifère), Rivotril (antiépileptique), Stilnox (somnifère), Tramadol (antalgique), Stablon (anti-dépresseur), Ritaline (traitement de l’hyperactivité), Méthadone et Subutex (traitements de substitution des drogues).

Ils sont également dans la liste 

EllaOne (contraception d’urgence), Cervarix et Gardasil (vaccin contre le papillomavirus), Fonzylane, ColoKit (péparation colique), vaccins anti-grippaux (saisonnière et H1N1), vaccins contre l’hépatite B.

Julien Ménielle
publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr