Les députés ont adopté jeudi une disposition reconnaissant la méthode du testing auprès des médecins et autres professionnels de santé afin de confondre ceux qui refuseraient de soigner un patient titulaire de la CMU ou en raison de ses moeurs ou de son origine.
Les députés ont adopté jeudi une disposition reconnaissant la méthode du testing auprès des médecins et autres professionnels de santé afin de confondre ceux qui refuseraient de soigner un patient titulaire de la CMU ou en raison de ses moeurs ou de son origine. - Patrick Bernard AFP/archives

Corentin Chauvel

Après la grippe, c'est au tour de la gastro-entérite de s'inviter dans nos foyers. Une épidémie hivernale traditionnelle même si «il y en a aussi en été», indique Jean-Paul Hamon, médecin généraliste à Clamart. Le co-président du syndicat Union Généraliste explique à 20 Minutes comment s'en prémunir.
 
Est-il possible de l'éviter?
Oui. «Les mesures préconisées contre la grippe sont les mêmes pour la gastro-entérite», indique Jean-Paul Hamon. Ainsi, il est indispensable de bien se laver les mains, car «les germes traînent sur les surfaces inertes», et de prendre ses précautions lorsque l'on tousse ou éternue.
 
Quels en sont les symptômes?
Ils se composent de diarrhées, vomissements et maux de tête. Un peu de fièvre peut également se faire ressentir. Si ces symptômes se présentent de manière disproportionnée, il ne faut pas hésiter à aller consulter son généraliste.
 
«C'est toujours pendant les périodes d'épidémie que l'on trouve des complications», précise Jean-Paul Hamon, qui prescrit un traitement médicamenteux en plus à ses patients les plus sévèrement touchés.

Comment la traiter une fois qu'on l'a?
Il est possible de s'en débarrasser en 48h si l'on suit un régime assez strict mais «essentiel» selon Jean-Paul Hamon. Sans fibres, le menu se compose dans l'idéal de riz, purée de carottes et compote de pommes voire des bananes écrasées.
 
Il faut éviter avant tout les légumes verts, les laitages, les sucreries et les thés et cafés trop forts. Autre indication importante: il faut boire beaucoup d'eau, deux litres par jour est ce qu'il y a de mieux.
 
Jean-Paul Hamon conseille tout de même d'être prudent avec les tout petits qui ne doivent pas non plus perdre trop de poids et éviter la déshydratation.