VIDEO. Colombie: Des femmes aveugles formées pour détecter le cancer du sein

DEPISTAGE Ces auxiliaires ont un sens du toucher plus développé et peuvent détecter des nodules que les médecins ou les patientes pourraient rater…

20 Minutes avec agences

— 

Cinq femmes aveugles ont été formées en Colombie à la méthode du Docteur Hoffmann pour détecter des tumeurs cancéreuses dans les seins des patientes.

Cinq femmes aveugles ont été formées en Colombie à la méthode du Docteur Hoffmann pour détecter des tumeurs cancéreuses dans les seins des patientes. — CATERS NEWS AGENCY/SIPA

La technique est innovante pour le dépistage du cancer du sein. Cinq femmes aveugles ont été formées en 2015 à la méthode du Docteur Hoffmann à Cali, en Colombie. Elles sont ainsi devenues des auxiliaires d’examens tactiles chargées de détecter des tumeurs cancéreuses dans les seins des patientes.

Les jeunes femmes de 25 à 35 ans exercent aujourd’hui à l’hôpital San Juan de Dios de la ville dans le cadre du programme « Mains qui sauvent des vies » mis en place avec le soutien de la banque de développement de l’Amérique latine (CAF).

Un sens du toucher plus développé

Utilisée en Allemagne et en Autriche, la théorie du médecin allemand Frank Hoffmann s’appuie sur le fait que les personnes non-voyantes ont un sens du toucher plus développé que les autres. Elles sont donc susceptibles de détecter plus facilement les nodules potentiellement annonciateurs du cancer du sein. Une vision que partage le chirurgien Luis Alberto Olave, coordinateur du projet à l’hôpital de Cali.

« L’examen clinique qu’elles réalisent est plus élaboré, dure plus longtemps. Cela génère chez les patientes une sensation de confort qu’elles n’avaient pas avec un médecin traditionnel », explique-t-il. Plus de 900 femmes ont ainsi déjà été examinées par les cinq auxiliaires alors que 7.000 nouveaux cas sont détectés chaque année en Colombie.

>> A lire aussi : Cancer du sein: La contraception hormonale augmenterait bien le risque

Un débouché professionnel pour les aveugles

Le spécialiste colombien avance aussi l’argument de l’efficacité des détections. Car un auto-examen permet à une femme de repérer des tumeurs de 15 à 20 mm, contre dix quand c’est un médecin qui pratique la palpation. Mais les assistantes aveugles, elles, peuvent détecter des nodules de huit millimètres.

>> A lire aussi : VIDEO. Octobre rose: Apprenez à vous palper les seins pour lutter contre le cancer

Le programme « Mains qui sauvent des vies » a pour autre vertu d’offrir des débouchés professionnels aux aveugles et malvoyants dans un pays où ces derniers ont sept fois plus de risque que la moyenne d’être sans emploi. « Dans des pays en développement, dont l’accès aux technologies de diagnostic est parfois limité », les examens de ce type peuvent avoir « une grande importance », ajoute le chirurgien.