Laits infantiles contaminés: «J’ai dû courir à la pharmacie chercher un substitut»

VOUS TEMOIGNEZ Après que des lots de laits infantiles Lactalis contaminés par des salmonelles ont été retirés de la vente, les internautes de 20 Minutes s’organisent…

Adrien Briand

— 

Douze lots de lait infantile contaminé ont été rappelés.

Douze lots de lait infantile contaminé ont été rappelés. — Fred Dufour

« C’est un choc pour nous, parents. », lance Sabrina. IIl y a deux semaines, les autorités sanitaires ont procédé un retrait et au rappel de laits infantiles fabriquées par Lactalis après la contamination par des salmonelles de 20 jeunes enfants « âgés de 6 mois dans 8 régions différentes ». Une semaine plus tard, le ministère de l’Economie et des Finances a annoncé  l’extension des mesures de retrait. Selon Bercy, les précautions prises par Lactalis n’étaient « pas de nature à maîtriser le risque de contamination ». Plus de 600 références sont concernées. Résultat, beaucoup de parents ont dû trouver rapidement un lait de substitution, comme en témoignent des internautes de 20 Minutes.

>> A lire aussi : Salmonelles: Rappel de lots de laits infantiles 1er âge après des cas de bébés contaminés

« Nous avons dû ramener notre boîte Picot en pharmacie, commence Jusiranolo. Elle nous a été changée contre un lait de substitution, le Gallia Ar. » Or, l’adaptation d’un nourrisson à un nouveau lait peut être pénible. Elle a donc dû, après « pas mal de régurgitations », faire un tour chez le pédiatre.

>> A lire aussi : Laits infantiles contaminés: Un père de famille porte plainte contre Lactalis

>> A lire aussi : Laits infantiles contaminés: Que faire si votre bébé a consommé des produits retirés de la vente?

La situation est parfois très compliquée. C’est le cas notamment de Vanessa, dont la fille, « allergique aux protéines de lait de vache, bénéficie d’un lait très particulier délivré sur ordonnance ». Elle a donc dû « courir à la pharmacie chercher un substitut », en espérant qu’il en reste.

Enfin, les parents concernés ont fait part de leur mécontentement quant au numéro vert mis à disposition pour les guider. « On m’a juste dit de ramener le lait à la pharmacie et d’en reprendre un autre », témoigne Vanessa. Il a également été demandé à une autre maman de communiquer ses coordonnées pour être dédommagée. Une réponse insuffisante, puisqu’elle aurait souhaité « connaître la conduite à suivre pour la sécurité de (son) fils d’un mois. ». D'autres internautes ont eu des réponses erronées.

Nous en profitons donc pour vous rappeler que vous trouverez des réponses à cette question dans cet article, des marques concernées aux produits de substitution proposés.

>> A lire aussi : Laits infantiles contaminés: Que faire si votre bébé a consommé des produits retirés de la vente?

Et vous, êtes-vous concernés ? Avez-vous rencontré des difficultés pour trouver un lait de substitution ? Vous-êtes vous tournés vers des marques bio, par précaution ? 

Vous pouvez témoigner dans les commentaires ou à contribution@20minutes.fr