Les bonbons à la réglisse consommés en quantité importante seraient susceptibles de créer des troubles cardiaques chez les amateurs de zan, rouleaux et autres confiseries dans lesquels on trouve la plante aromatique.

En cause, l’acide glycyrrhizique, présent dans ce type de sucreries. Il est donc recommandé aux personnes déjà fragiles du cœur ou appartenant à des catégories de population à risques de ne pas trop forcer sur la consommation des produits concernés.

Un édulcorant en cause

C’est en tout cas la conclusion à laquelle sont arrivés des chercheurs américains dans une étude sur la fameuse racine rendue publique ce lundi par la Food and Drug Administration, l’autorité en charge des aliments et des médicaments aux Etats-Unis.

Comme le note LCI, les spécialistes ont constaté que les producteurs de bonbons au goût de réglisse utilisaient l’acide glycyrrhizique comme édulcorant. Or, cette substance est connue pour pouvoir provoquer une baisse du taux de potassium dans le corps. Un phénomène qui a notamment pour conséquences d’éventuelles arythmies, insuffisances cardiaques et même une pression artérielle anormalement élevée.

>> A lire aussi : Des additifs sous forme de nanoparticules se cachent dans des bonbons et des gâteaux

56 grammes par jour

Au cours de leurs travaux, les spécialistes ont par ailleurs constaté que la quantité de réglisse à ingérer pour que les effets néfastes de la plante apparaissent chez certains individus n’était pas forcément importante.

Ils concluent donc que les amateurs de réglisse présentant des antécédents de troubles cardiaques ou âgés de 40 ans et plus ne doivent pas consommer plus de 56 grammes de ces confiseries, soit seulement quelques bonbons, chaque jour. Avis aux gourmands, ils recommandent également à l’ensemble de la population de ne jamais ingurgiter de grandes quantités de réglisse en une seule fois.

>> A lire aussi : Les bonbons sont-ils dangereux pour la santé ?