Obésité: Boire du thé noir favoriserait la perte de poids

ETUDE La consommation de thé, en particulier de thé noir, favoriserait le développement de bactéries « anti-obésité » dans la flore intestinale…

20 Minutes avec agence

— 

Boire du thé favoriserait le développement de bactéries "anti-obésité" selon une étude (illustration).

Boire du thé favoriserait le développement de bactéries "anti-obésité" selon une étude (illustration). — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

La consommation de thé vert et surtout de thé noir, dans leurs versions décaféinées, aiderait à perdre du poids. En effet, les polyphénols que contiennent les plantes utilisées pour ces boissons contribueraient au développement de bactéries « anti-obésité » dans l’intestin. C’est ce qu’expliquent des chercheurs américains de l’université de Californie-Los Angeles (UCLA) dans une étude publiée le 30 septembre dans l’European Journal of Nutrition.

La même efficacité qu’un régime pauvre en gras

Pour arriver à leurs conclusions, les scientifiques ont étudié plusieurs groupes de souris de laboratoire nourries en suivant des régimes alimentaires différents. Le poids, le foie et la composition de la flore intestinale des rongeurs ont été surveillés pendant quatre semaines.

Or, l’expérience a montré que les animaux ayant bu du thé avaient connu la même perte de poids que ceux qui avaient suivi un régime pauvre en gras. Les bactéries « anti-obésité » étaient plus nombreuses dans leur microbiote et celles qui favorisent la prise de poids moins nombreuses.

>> A lire aussi : Le thé, un produit minceur? «Le régime détox avec du thé vert peut devenir intox»

Le thé noir plus que le thé vert

Les feuilles fraîches de thé vert contiennent au moins 30 % de polyphénols tandis que celles de thé noir en contiennent moitié moins en raison de la fermentation des feuilles.

Mais la consommation de thé noir serait pourtant la plus efficace pour lutter contre la prise de poids. « Le thé noir agit sur les bactéries intestinales via un mécanisme spécifique pour favoriser la perte de poids et la bonne santé », résume ainsi Susanne Henning, responsable de l’étude.

En effet, les polyphénols du thé vert sont dirigés vers le foie après leur absorption par les intestins alors que ceux du thé noir sont trop volumineux pour emprunter ce circuit et agissent donc différemment.

>> A lire aussi : Fibrose: Buvez du thé et du café pour protéger votre foie

Les nombreuses vertus du thé

Le thé, qu’il soit vert ou noir, démontre donc encore une fois ses vertus. Anti-oxydant, anti-inflammatoire, il a déjà montré des effets positifs pour lutter contre le cancer et les maladies cardio-vasculaires.

Ces thés « sont des prébiotiques, des substances qui induisent la croissance de bons micro-organismes qui contribuent au bien-être d’une personne », affirme ainsi Susanne Henning.