Scandale des œufs contaminés: «Aucune trace» de fipronil dans les œufs produits en France

GRANDE DISTRIBUTION Pas moins de 3.000 contrôles ont été réalisés…

20 Minutes avec AFP

— 

Un élevage de poules, illustration

Un élevage de poules, illustration — JEAN-PIERRE MULLER / AFP

Aucune trace de l’insecticide fipronil, à l’origine du scandale des œufs contaminés cet été, n’a été retrouvée dans des œufs produits en France à l’issue de près de 3.000 contrôles, a annoncé lundi Stéphane Travert, le ministre de l’Agriculture.

« Nous n’avons trouvé aucune trace de fipronil dans les élevages français », a annoncé Stéphane Travert sur Europe 1, rappelant une exception : un éleveur qui s’était signalé spontanément.

>> A lire aussi : Les quatre questions soulevées par cette crise sanitaire

« Il y a eu un élevage dont les œufs avaient été contaminés et (…) le propriétaire s’était spontanément manifesté », a-t-il expliqué.

« Les cas de contamination en France étaient des produits d’importation »

Pour le reste, « tous les cas de contamination en France étaient des produits d’importation qui venaient de nos voisins, Belgique et Pays-Bas », a assuré Stéphane Travert, précisant que 2.900 élevages français avaient été contrôlés.

La contamination de dizaines de millions d’œufs est apparue au grand jour début août et a concerné des produits vendus dans presque toute l’Union européenne (UE). Elle provient de la désinfection d’élevages de poules pondeuses par du fipronil, un antiparasitaire strictement interdit dans la chaîne alimentaire.

La fraude a surtout été pratiquée aux Pays-Bas et en Belgique mais la Commission européenne, qui estime qu’elle remonte à septembre 2016, fait aussi état de cas potentiels en Allemagne (sept élevages), en France (l’unique élevage cité par M. Travert), en Italie (10 élevages) et en Hongrie (deux élevages).