Œufs contaminés : Dix pays européens touchés par la crise

ALIMENTATION La Belgique reproche aux Néerlandais d'avoir tardé à réagir...

20 Minutes avec AFP

— 

Des millions d'oeufs contaminés ont dû être retirés des rayons un peu partout en Europe.

Des millions d'oeufs contaminés ont dû être retirés des rayons un peu partout en Europe. — Michael Probst/AP/SIPA

Le tempo s’accélère dans les différentes enquêtes menées sur les œufs contaminés au fipronil, un scandale qui a touché plusieurs pays européens dont la France. Le parquet d’Anvers (Belgique) a indiqué jeudi après-midi que « plusieurs perquisitions » étaient en cours.

Le parquet de La Haye (Pays-Bas) a quant à lui annoncé jeudi l’arrestation de deux suspects. « Il s’agit de deux dirigeants de l’entreprise qui a probablement appliqué le produit dans les élevages avicoles » a déclaré une porte-parole du parquet. « L’entreprise et les deux dirigeants (…), le négociant néerlandais, le fournisseur belge et son propriétaire sont soupçonnés d’avoir mis la santé publique en danger en fournissant ou en appliquant le produit fipronil dans les hangars avec des poules pondeuses » explique un communiqué du parquet néerlandais.

La Belgique, qui a été le premier pays à alerter la Commission européenne le 20 juillet dernier, reproche aux Pays-Bas d’avoir tardé à lui transmettre des informations sur les œufs contaminés.

Le scandale s’étend au Royaume-Uni

Un reproche partagé par Stéphane Le Foll. Le député de la Sarthe et ancien ministre de l’Agriculture s’est exprimé jeudi sur France inter : « Est-ce que c’est l’Europe qui est en cause ? Non c’est le pays qui n’a pas donné l’information au niveau européen qui l’est ».

Le scandale touche désormais au moins dix pays en Europe (Pays-Bas, Belgique, Luxembourg, Allemagne, France, Suisse, Royaume-Uni, Suède, Roumanie, Danemark). Ce jeudi, l’Autorité britannique de sécurité alimentaire a annoncé que le pays avait importé au moins 700.000 œufs contaminés. Une première estimation faisait état de seulement 21.000 œufs concernés. En Roumanie, une tonne de jaune d’œuf liquide contaminé au fipronil a été découverte dans un entrepôt de l’ouest du pays. Au Danemark, vingt tonnes d’œufs contaminés au fipronil, en provenance de Belgique, ont été vendues, a annoncé jeudi l’Autorité alimentaire et vétérinaire du pays.

Perturbateur endocrinien

De son côté, la France a décidé mercredi delancer une enquête nationale auprès de l’ensemble des fabricants d’ovoproduits (pâtes, quiches, etc.) Cela concerne environ 80 entreprises. Pour rappel, l’OMS a classé le fipronil comme étant «  moyennement dangereux » pour l’homme.

>> Lire aussi : Des lots d'oeufs contaminés au fipronil identifiés dans le Morbihan

« Il est dangereux pour les reins, le foie et la thyroïde, indique toutefois les autorités sanitaires hollandaises, le NVWA, et c’est également un perturbateur endocrinien, selon le Réseau Environnement Santé » expliquait à 20 Minutes Mégane Ghorbani pour Foodwatch.