Elle pensait avoir fait une bonne affaire. Justine, une jeune employée de banque de Valenciennes (Nord) pensait avoir investi il y a quinze jours dans une paire de chaussures confortables achetées à Chaussea, à Petite-Fôret.

>> A lire aussi : Journée nationale du pied: Les Français achètent leurs chaussures en fonction de la mode... et ont mal aux orteils

Un ulcère occasionné par le port de ses souliers

Après les avoir portées pendant une semaine, la jeune femme a cependant vu ses pieds gonfler et devenir douloureux au point de devoir consulter un médecin, rapporte mercredi La Voix du Nord.

Diagnostic : elle souffre d’un ulcère occasionné par le port de ses souliers « made in China ». En arrêt maladie depuis lundi, la jeune fille s’inquiète : « Si ça ne s’arrange pas, il faudra peut-être une intervention chirurgicale m’a dit l’infirmier. »

Prouver le lien entre chaussure et ulcère

Les premiers symptômes sont apparus une semaine après l’achat des chaussures et, depuis, le pied de la jeune femme reste très gonflé. Le tendon est également enflammé.

L’entreprise Chaussea a retiré le modèle de la vente dans l’attente « de résultats de tests complémentaires ». Le magazine souligne cependant que « le lien de causalité entre l’ulcère au pied et le port des chaussures ne peut, à ce jour, pas être prouvé ».

Une autre femme brûlée au troisième dégré

Lundi, le quotidien du Nord révélait également un autre cas alarmant. Celui d’une quadragénaire dont les pieds ont été brûlés au troisième degré après avoir porté des chaussures fabriquées en Chine.

« On sait que les Chinois utilisent beaucoup de formol pour conserver les produits pendant leurs voyages en containers. Je suis persuadé qu’avec les très fortes chaleurs, ça a diffusé sur mes pieds », a expliqué cette autre victime.

>> A lire aussi : La majorité des produits dangereux importés dans l'UE originaires de Chine

Les deux affaires ont en tout cas attiré l’attention de la Direction départementale de la protection de la population, qui envisage de mener des investigations.