Café: En boire tous les jours augmenterait l'espérance de vie

ETUDE Une consommation quotidienne de café permettrait de vivre plus longtemps selon deux nouvelles études réalisées aux États-Unis et en Europe…

20 Minutes avec agences

— 

Illustration d'un café au comptoir.

Illustration d'un café au comptoir. — JEAN-PIERRE MULLER afp.com

Les accros au café peuvent dormir tranquille. Boire du café quotidiennement serait bon pour la santé et augmenterait même l’espérance de vie selon deux nouvelles études, réalisées sur une période de 16 ans et publiées lundi dans la revue médicale américaine Annals of Internal Medicine.

Trois tasses par jour

La première, qui concerne l’Europe, compile les données de 520 000 hommes et femmes âgés de plus de 35 ans suivis par l’Enquête européenne sur le cancer et la nutrition (EPIC).

Résultat : ceux qui consomment environ trois tasses de café par jour semblent jouir d’une plus longue espérance de vie que ceux qui n’en boivent pas. Les chercheurs parviennent d’ailleurs à la même conclusion pour les consommateurs de décaféiné.

>> A lire aussi : Fibrose: Buvez du thé et du café pour protéger votre foie

« Nous avons constaté qu’une plus grande consommation de café était liée à un risque moindre de mortalité de toutes causes, plus particulièrement de maladies circulatoires et du système digestif », explique Marc Gunter de l’Agence internationale pour la recherche sur le cancer et l’un des principaux auteurs de cette étude.

Le café riche en antioxydants

Il s’agit de l’étude la plus poussée jamais réalisée en Europe sur les effets du café sur la santé. « Ces résultats ont été similaires dans les dix pays européens avec des habitudes de consommation et des cultures différentes », souligne Marc Gunter.

Les chercheurs estiment que la richesse du café en antioxydants serait à l’origine de ses bienfaits pour la santé. Ces derniers jouent en effet un rôle important dans la prévention des cancers.

Plus on en boit, mieux c’est

La seconde étude menée aux Etats-Unis a concerné 185 000 adultes de toutes origines, âgés de 45 à 75 ans. Les résultats ont démontré que les consommateurs de café présentaient un risque plus faible de développer des maladies cardio-vasculaires, respiratoires, rénales, des cancers et du diabète.

Les travaux des chercheurs américains ont également montré que plus on buvait du café, plus l’effet bénéfique sur la santé était important. Les personnes qui buvaient une tasse de café par jour avaient 12 % de risque en moins de décéder pendant la durée de l’étude que celles n’en buvant pas. Ce niveau atteint 18 % pour les sujets qui consommaient trois tasses.

Les chercheurs restent prudents

Cependant ces études sont observationnelles et non expérimentales. Elles ne peuvent prouver le lien de cause à effet.

Les chercheurs restent donc prudents. « Étant donné qu’il s’agit d’études observationnelles, on ne peut pas à ce stade recommander de boire plus ou moins de café, tempère Marc Gunter. Mais nos résultats suggèrent qu’une consommation modérée, jusqu’à trois tasses par jour, peut avoir des effets bénéfiques pour la santé ».