Canicule et longues journées: Comment aider votre bébé à dormir?

PARENTS L'été, c'est parfois compliqué de coucher son bébé tôt quand il fait grand beau et chaud... Voici quelques astuces pour éviter la déshydratation et un coucher difficile...

Oihana Gabriel

— 

Illustration d'un bébé qui dort.

Illustration d'un bébé qui dort. — Pixabay

Avec des journées allongées et de grosses chaleurs (on nous promet 37 degrès à Nîmes ce lundi et un été chaud !), pas facile de mettre bébé au lit à 20h ! Et mieux vaut prendre ses précautions si on a prévu des vacances en Corse cet été, car un tout petit peut rapidement se déshydrater.

>> A lire aussi Sans trop se mouiller, Météo France table sur un été 2017 chaud

« L’eau représente en moyenne 70 % du poids du corps d’un adulte mais chez un nourrisson, cette proportion peut atteindre 75 % expliquant leur vulnérabilité à la chaleur et au risque de déshydratation, explique Vanessa Slimani, pédospychiatre et spécialiste du sommeil. Il est donc très important de veiller à ce que leur température corporelle ne s’élève pas trop en ces périodes caniculaires. » Comment aider les tout-petits à trouver le sommeil deux heures avant le coucher du soleil et quand il fait encore 26 degrés ?

>> A lire aussi: Lait végétal: Pourquoi sa consommation est-elle dangereuse pour les nourrissons?

L’habiller léger

« Mieux vaut l’habiller le plus léger possible, souligne Rosa Jové, psychologue pour enfants et auteure de Dormir sans larmes. Oubliez le pyjama, les chaussettes et les draps. »

On peut privilégier un body ou un petit T-shirt en coton qui laissera passer l’air… « Mieux vaut éviter qu’il s’endorme sans body car il pourrait attraper froid vers 5h du matin, quand la température baisse, prévient le Dr Slimani. En général, on recommande aux parents d’habiller leur bébé avec une couche de vêtement supplémentaire à ceux qu’ils mettraient pour eux-mêmes »

L’humidifier et lui proposer de l’eau

« C’est très important de lui proposer le sein ou le biberon à température ambiante pour les moins de six mois et de l’eau pour les plus grands toutes les deux heures environ, avant qu’il ne réclame, souligne le Dr Vanessa Slimani. Les apports de liquide doivent compenser les pertes d’eau liées à la chaleur et à la transpiration. »

Et pour le rafraîchir, on peut lui passer un linge humide sur le corps (gant de toilette) ou utiliser un brumisateur.

Et pendant la nuit ? « Souvent les parents pensent que quand le bébé se réveille en pleine nuit, c’est qu’il a faim, mais bien souvent il a juste soif, avance Rosa Bové, qui consulte en Catalogne. Donc on peut laisser un petit biberon d’eau dans le lit. »

Donner un bain

Si vraiment le bébé a du mal à s’endormir, lui proposer un petit bain peut être une technique efficace. « Mais attention, environ 50 % des enfants vont se détendre dans un bain, mais pour le reste cela va les réveiller, avertit Rosa Jové. Surtout une douche froide ! »

Mais Vanessa Slimani précise : « Un bain à 35 degrés est recommandé car il permet de baisser la température corporelle du bébé. L’idée n’est pas de le laver ou de le stimuler, simplement qu’il se rafraîchisse et se détende. »

Faire baisser la température de la chambre

« Je dis toujours aux parents que le sommeil du bébé se prépare dès le matin », résume Vanessa Slimani, spécialiste du sommeil. La température idéale de la chambre d’un bébé devrait tourner autour de 19 degrés. Pas facile quand le thermomètre affiche 30 degrés.

Pour tenter de faire baisser la température de la chambre, il est utile de fermer volets et fenêtres dès le matin et surtout le midi. « Et mieux vaut aérer tôt le matin et vers 20h », reprend la pédopsychiatre. Qui donne une petite astuce : « on peut faire sécher le linge dans la chambre du bébé ou sur ses fenêtres, cela va humidifier l’air. »

« Si on met l’air conditionné, c’est vraiment pas fort pour qu’il n’attrape pas froid, reprend Rosa Jové. Et si vous branchez un ventilateur, il faut qu’il soit discret pour ne pas réveiller l’enfant. Et qu’il ne soit pas pointé vers lui car un enfant qui sue beaucoup la nuit peut prendre froid. » Le Dr Slimani conseille même de faire tourner le ventilateur avec une bouteille glacée devant tant que le bébé est hors de la chambre. « A cet age, la respiration se fait principalement par le nez et les ventilateurs tout comme les clims risquent d’assécher les muqueuses nasales. »

Trouver des astuces pour le détendre

« Savoir comment endormir un bébé, c’est la question à 100 millions d’euros ! », ironise Rosa Jové. En réalité il n’y pas de recette miracle… « Le plus important, c’est que le bébé arrive à se relaxer, reprend-elle. Et ce processus évolue selon l’âge. « Jusqu’à un an, ils aiment souvent être bercés. A partir du moment où il marche, il a moins besoin des bras, mais une chanson, une histoire, lui toucher la main peut l’aider à se détendre. » A chaque parent ensuite de trouver le petit rituel, la berceuse, le doudou, lui caresser les cheveux, lui masser les pieds, qui fonctionnera pour son enfant.

« Mais rien ne sert de modifier la routine habituelle s’il fait très chaud, souligne Vanessa Slimani. On peut tout de même décaler de 20 minutes le coucher si c’est pour aérer la chambre quand il fait plus frais. En revanche, c’est important qu’il dorme avec les volets fermés ou des rideaux occultants. Dès qu’il sera dans le noir, il va sécréter de la mélatonine, l’hormone qui permet l’endormissement et le maintien du sommeil. »

Et Marie-Josèphe Challamel, pédiatre et auteure de Mon enfant dort mal conseille même « de baisser les lumières et limiter le bruit une heure avant le coucher, qui ne doit pas être décalé et avant 21h pour un meilleur sommeil ».

Faut-il s’angoisser si tout d’un coup son enfant se réveille la nuit ? « Non, un bébé a des réveils physiologiques et il se rendort seul, reprend la pédopsychiatre. Ce qui doit en revanche inquiéter les parents, ce sont les signes de déshydratation : un bébé moins réactif, de la fièvre, une rapide perte de poids de plus de 5 %, moins de couches changées, sa bouche est sèche et ses yeux cernés. On doit alors rapidement lui donner des solutions de réhydratation qui apportent de l’eau, des sucres et des sels minéraux. Et demander conseil à votre médecin ou pédiatre. »

>> A lire aussi: Troubles du sommeil: Une nuit dans un centre spécialisé pour trouver l'origine du mal