États-Unis: Des scientifiques préparent un vaccin contre l'acné

DERMATOLOGIE Des chercheurs américains ont mis au point un anticorps qui empêche la libération d’une protéine à l’origine de l’affection cutanée…

20 Minutes avec agence

— 

Acné, illustration.

Acné, illustration. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Bonne nouvelle pour toutes les personnes souffrant d’acné, au-delà des 80 % d’adolescents qui en sont victimes. Des scientifiques de l’Université de Californie à San Diego (Etats-Unis) travailleraient sur un vaccin pour lutter contre l’affection cutanée.

D’après le site américain Allure, les chercheurs seraient parvenus à mettre au point un anticorps destiné à empêcher la libération d’une protéine à l’origine de l’acné. Les premiers tests sont concluants, avec un premier remède disponible d’ici deux ans.

>> A lire aussi : Acné: La prescription des traitements lourds sous haute surveillance

Une bactérie à ne pas éradiquer pour autant

« L’acné est en partie causée par une bactérie que nous avons sur nous toute notre vie. Il ne faut pas l’éradiquer pour autant, car cette bactérie est en quelque sorte bonne pour nous » a expliqué le chercheur Eric C. Huang, qui a participé aux recherches.

Cette bactérie est dénommée P. acnes. « Nous avons mis le doigt sur l’anticorps d’une protéine toxique que P. acnes sécrète sur la peau. C’est elle qui est responsable des inflammations et donc de l’acné » précise le scientifique.

>> A lire aussi : Diane 35: Le traitement anti-acné devenu pilule contraceptive

L’acné est une maladie qui ne s’attaque pas qu’aux adolescents. Aux États-Unis, 50 millions de personnes soit un sixième de la population, seraient touchées. D’après le site Dermato info, la France compterait 15 millions de personnes atteintes.