Cancer et féminité: Les solutions pour allier confort et beauté

BEAUTE Sourcils nus, crâne qui gratte et besoin de crèmes doudous : « 20 Minutes » vous propose un petit tour d’horizon de dispositifs permettant d’allier beauté et confort lorsqu’on est touché par le cancer…

Anissa Boumediene

— 

Plusieurs marques proposent des soins et produits cosmétiques permettant aux femmes touchées par le cancer d'allier confort et beauté.

Plusieurs marques proposent des soins et produits cosmétiques permettant aux femmes touchées par le cancer d'allier confort et beauté. — A. Boumediene / 20 Minutes

Se sentir belle et bien dans son corps. Quand on suit un traitement contre le cancer, préserver sa féminité n’est pas facile tous les jours. Entre les séances de chimiothérapie, la chirurgie, la fatigue et les effets secondaires des traitements, se pomponner peut devenir compliqué. Problèmes de sécheresse cutanée sévère, cheveux et sourcils qui tombent, crâne nu qui fait mal ou encore ongles décolorés sont autant de problèmes rencontrés par les patient(e)s.

A l’occasion, ce week-end, de la Journée mondiale contre le cancer, 20 Minutes tente de trouver une solution à tous ces désagréments avec un petit tour d’horizon des cosmétiques et dispositifs permettant d’allier confort et beauté, parce qu’on peut être malade et avoir envie de se sentir jolie. Et pour être sûr de coller au plus près des attentes des patientes coquettes, Emma et Marie-José, deux de nos lectrices confrontées à la maladie ont accepté de tout tester et de nous livrer un avis expert.

Emma, jeune maman de 33 ans, est une coquette à la peau très sèche. A 69 ans, Marie-José « s’en fout un peu des trucs de beauté », mais elle tient à sa ligne de sourcils ! Suivez les guides.

Prendre soin de son crâne nu

Le problème : Lors d’un traitement par chimiothérapie, l’un des effets secondaires les plus visibles, c’est la chute des cheveux. S’il est plus facile aujourd’hui de trouver de bons modèles de perruques, trouver des soins dédiés au cuir chevelu fragilisé et douloureux n’est pas simple. Et pour cause : rien ou presque n’existe.

La solution : Heureusement, « Même », une nouvelle marque de cosmétiques pensée par et pour des femmes concernées par le cancer vient de voir le jour. Judith et Juliette, les fondatrices de Même, ont pensé à tout avec une gamme de soins doudous à prix doux conçus et validés par des oncologues. Même propose ainsi une brume pour le cuir chevelu qui soulage le dessèchement, les tiraillements et les démangeaisons. « On voulait un soin qui nourrisse et apaise, explique Juliette. C’est le produit dont nous sommes les plus fières ».

L’avis de nos testeuses : « On a tout de suite une sensation de fraîcheur et la texture et le parfum sont très agréables », a constaté Emma, qui est « fan du packaging girly et positif ! »

Garder des sourcils naturels

Le problème : Autre effet visible des traitements, les sourcils peuvent, tout comme les cheveux, tomber à leur tour, privant ainsi les patient(e)s de ce qui donne son caractère au regard.

La solution : C’est un petit dispositif simple mais miraculeux. Proposée par Elite Hair, une gamme de sourcils naturels permet, à la manière d’une fausse moustache, de fixer des sourcils en poils naturels pour retrouver son regard. « On passe le stick diffuseur de colle puis on fixe les sourcils sur sa ligne naturelle », explique la marque, qui « propose des modèles pour les femmes et les hommes ». Pour les retirer, « passer un coton de démaquillant pour les yeux suffit, et on peut même les porter plusieurs jours de suite sans les retirer », précise Elite Hair, qui propose également un soin qui stimule la repousse des cils et des sourcils.

Pour celles qui ont des sourcils épars et qui souhaitent simplement les redessiner, un crayon à sourcils est un allié précieux. « Notre modèle est hypoallergénique et résistant à la transpiration », explique Amélie Priollet, pharmacienne et directrice des relations médicales en oncologie chez La Roche-Posay. La marque s’est engagée en cancérologie et a mis au point un guide beauté à destination des patientes en traitement.

L’avis de nos testeuses : « Je ne connaissais pas ce produit, mais les sourcils naturels à poser, avec de vrais cils, c’est vraiment génial, estime Emma. Ça permet de conserver un regard naturel, de garder un peu de soi et de ne pas avoir un regard de femme malade. Et on peut les garder deux ou trois jours d’affilée si on veut, alors c’est vraiment pratique ».

« Moi, je suis habituée au crayon à sourcils, explique Marie-José, et quand il fait un peu chaud, c’est bien d’en avoir un crayon qui résiste bien à la transpiration, pour s’assurer d’une bonne tenue toute la journée et qu’il ne coule pas dans les yeux ! »

Trouver des crèmes doudous qui ne font pas médicament

Le problème : Quand on est de nature coquette et habituée à ses soins parfumés pour la peau, difficile de voir sa salle de bains se transformer en véritable pharmacie. Desséchée, fragilisée voire brûlée par les traitements, la peau a besoin de formulations douces et simples qui lui apportent hydratation intense et confort.

La solution : Judith et Juliette, les créatrices de la marque, ont voulu élaborer une gamme de soins, dont une crème pour le corps, qui réponde aux besoins spécifiques des femmes touchées par le cancer. Une gamme qui au départ n’était pas parfumée. « Mais quand nous avons fait nos premiers tests, le premier réflexe des femmes était de porter les produits à leur nez pour les sentir, se souvient Juliette. Et toutes nous ont dit que cela manquait d’un parfum », explique la jeune femme, qui a « fait appel à un parfumeur de Grasse qui n’utilise que des produits naturels ».

L’avis de nos testeuses : « Moi qui ai la peau très sèche et sensible, j’étais obligée de prendre des soins spécifiques sans parfum. Alors là, j’aime beaucoup le parfum léger aux notes fraîches. La peau est douce et hydratée, sans être grasse. Et on se sent chouchoutée, avec des produits féminins faits pour nous, ça ne fait pas médicament et ça, c’est très important ».

Eviter l’inconfort causé par la perruque

Le problème : Pour beaucoup, porter une perruque lorsque les cheveux sont tombés est primordial. Mais il est parfois difficile de la supporter quand elle gratte, donne trop chaud ou, au contraire, ne permet pas de réchauffer le crâne.

La solution : Confrontée à cette problématique durant sa chimiothérapie, François Goubron a eu l’idée de créer Clim’Hair, une base sous perruque en coton bio tout doux. « Clim’Hair est né un 15 août à Nice, alors que j’avais le crâne en ébullition sous ma perruque, que je boudais fréquemment du coup », se souvient celle qui « ne voulai[t] pas renoncer à [s] a féminité, parce que la perruque permet de se sentir comme les autres, pas malade ».

L’avis de nos testeuses : « C’est vraiment doux et simple d’utilisation, il suffit de la mouiller légèrement ou de s’humidifier le crâne selon que l’on veut se protéger de la chaleur ou du froid », confie Emma.

>> A lire aussi : Nice: Elle invente un substitut à la perruque pour les femmes atteintes de cancer

Protéger les ongles fragilisés

Le problème : Certaines chimiothérapies peuvent affecter les ongles en ralentissant leur pousse et en les abîmant profondément. Sous l’effet du traitement et des UVA, les ongles peuvent également, dans certains cas, noircir.

La solution : L’INCa Recommande d’appliquer un soin nourrissant qui hydrate et protège les ongles, à l’instar du soin fortifiant Même. Pour compléter ce soin, un vernis fortifiant au silicium et anti UVA ( Vernis Silicium La Roche Posay), permet d’assurer aux ongles un bouclier contre les rayons du soleil. Petite astuce pour les hommes qui auraient des problèmes de coloration des ongles : une couche de vernis dans une teinte rosée naturelle, puis une couche de vernis au silicium mat permet d’obtenir un résultat nickel et invisible.

L’avis de nos testeuses : « Le soin fortifiant est très simple et agréable à utiliser, et comme il n’est pas gras, je peux ensuite appliquer le vernis au silicium, explique Emma. Comme la coloration des ongles me fait très peur, depuis le début de mon traitement, je ne me sépare pas de mes soins pour les ongles »