Lille, le 11 octobre 2013. Vaccination contre la grippe saisonniere a l'Institut Pasteur de Lille avec le vaccin Vaxigrip das laboratoires Sanofi Pasteur MSD.
Lille, le 11 octobre 2013. Vaccination contre la grippe saisonniere a l'Institut Pasteur de Lille avec le vaccin Vaxigrip das laboratoires Sanofi Pasteur MSD. - M.Libert/20 Minutes

Près de 350 000 personnes ont été touchées en deux semaines par l’épidémie de grippe qui se propage sur le territoire métropolitain, indique ce mercredi l’Institut de veille sanitaire (InVS).

Depuis le 1er novembre, 89 cas graves ont été admis en réanimation, dont 11 sont décédés, soit trois fois moins que le taux observé lors des deux dernières saisons grippales « à la même période de l’épidémie », souligne l’InVS dans son bulletin hebdomadaire.

Rhône-Alpes et Paca plus touchés

Selon le réseau de surveillance Sentinelles-Inserm, 190.000 personnes ont consulté un médecin pour des syndromes grippaux la semaine dernière, soit un taux de 297 cas pour 100.000 habitants, au-dessus du seuil épidémique (168 cas pour 100.000 habitants), contre 246 cas pour 100.000 habitants la semaine précédente.

Les régions les plus touchées la semaine dernière étaient Rhône-Alpes avec 690 cas pour 100.000 habitants et Provence-Alpes-Côte d’Azur avec 469 cas.

A lire aussi >> Lyon : Rhône-Alpes, région la plus touchée par l’épidémie de grippe

Déjà 500.000 cas

L’Institut de recherche pour la valorisation des données de santé (Irsan), qui se base sur des données fournies en temps réel par SOS Médecins, évalue pour sa part le nombre de personnes touchées par l’épidémie de grippe à près de 500.000 à la date du 8 février.

Il note également « un léger fléchissement » de l’augmentation des cas de grippe, ce qui pourrait indiquer « la fin de la progression rapide dans les jours qui viennent ». « Les vacances scolaires de février pourraient stopper la dynamique de la grippe assez rapidement », estime pour sa part Laurent Toubiana, chercheur à l’Inserm et directeur de l’Irsan.

Et la gastro aussi…

Par ailleurs, côté « gastro », depuis le début de l’épidémie il y a cinq semaines, 706.000 personnes ont consulté un médecin pour une diarrhée aiguë, d’après le réseau Sentinelles qui estimé à 138.000 le nombre de nouveaux cas survenus la semaine dernière. Les régions les plus touchées étaient le Poitou-Charente (511 cas pour 100.000 habitants) et la Champagne-Ardennes (313 cas).

Mots-clés :