L'orteil de Molly, une petite fille de 4 mois, victime du syndrome du tourniquet.
L'orteil de Molly, une petite fille de 4 mois, victime du syndrome du tourniquet. - Scott Walker / Facebook

Un simple cheveu qui aurait pu mener au drame. Après que Molly, leur fille de quatre mois, a échappé à une infection aussi rare que dangereuse causée par un simple cheveu enroulé autour de son orteil, des parents du Texas (Etats-Unis) ont souhaité partager cette mésaventure avec le grand public.

Scott Walker, le père de famille, a ainsi posté une photo du pied de sa fille sur Facebook, pour alerter les autres parents et les pousser à rester attentifs. On y voit l’orteil de l’enfant, encore gonflé, 45 minutes après que le cheveu a été repéré et enlevé à la pince à épiler par les parents du nourrisson, comme le précise Fox8.

 

Had a small scare this afternoon with Ms. Molly. What happened was new to me, but apparently not totally uncommon, so I…

Posté par Scott Walker sur jeudi 21 janvier 2016


Des conséquences graves, pouvant aller jusqu’à l’amputation

C’est parce que la petite Molly avait une température élevée et qu’elle pleurait beaucoup que ses parents, cherchant à comprendre ce qui se passait, ont découvert le cheveu enroulé, pourtant peu visible.

Il s’agit d’un cas typique de « syndrome du tourniquet », également appelé « cheveu étrangleur », dont les conséquences peuvent être très sérieuses, pouvant mener jusqu’à l’amputation de la partie du corps du nourrisson, dans laquelle le sang ne circule plus.

Mots-clés :