Mark Zuckerberg a réussi à se mettre à dos les anti-vaccins. L’objet du scandale ? Un cliché montrant le numéro un de Facebook dans la salle d’attente d’un médecin avec sa fille, Max. En légende : « Visite chez le médecin, le temps des vaccins ! »

Postée par le jeune papa sur son compte Facebook, la photo a enflammé les réseaux sociaux, générant plus trois millions de « likes » en quelques heures, et, surtout, provoquant l’ire des « vaccinosceptiques ».

Vaccin contre la rougeole et autisme

Ce post a été perçu comme une prise de position de Mark Zuckerberg en faveur des vaccins, ceci alors que le débat fait rage aux Etats-Unis. Dans le pays, la croyance selon laquelle le vaccin contre la rougeole favorisait le développement de l’autisme chez les enfants peine, en effet, à être démentie par les autorités. Et les anti-vaccins de pointer également le « lobby » des laboratoires pharmaceutiques.

>> A lire ici : Etats-Unis : Quand la vaccination devient un enjeu politique

Ainsi, l’acteur Jim Carrey lui-même dénonce régulièrement la présence de mercure ou d’aluminium dans les vaccins qui, selon lui, ont « empoisonné » le fils de son ex-compagne Jenny McCarthy. Face à la controverse, Mark Zuckerberg a, lui, préféré ne pas réagir.