Caries: Un risque accru chez les enfants de fumeurs

ETUDE Le risque double chez les enfants exposés dès l'âge de quatre mois...

20 Minutes avec agence

— 

Illustration - Un enfant de onze mois

Illustration - Un enfant de onze mois — Catherine Delahaye/SIPA

Si le tabagisme passif augmente le risque de développer des troubles respiratoires, de l’asthme ou encore des otites chez les plus jeunes, il a également un effet néfaste sur leurs dents. Ainsi, les enfants exposés à la fumée de cigarette seraient plus susceptibles de développer des caries sur leurs dents de lait selon une étude japonaise parue en septembre dans le British Medical Journal.

Le constat est sans appel : à l’âge de trois ans, 26,7 % des enfants de fumeurs souffraient de caries contre 14 % pour ceux de parents non-fumeurs. Par ailleurs, plu l’exposition est précoce plus le risque augmente : ainsi, les enfants exposés dès l’âge de quatre mois doublent le risque de développer des caries à l’âge de trois ans.

Pour les besoins de l’étude, les chercheurs de l’université de Kyoto ont suivi pendant trois ans 76.900 enfants nés entre 2004 et 2010 à Kobe (Japon). Plusieurs visites médicales ont été effectuées (0, 4,9, 18 mois et 3 ans) pour suivre l’état de la dentition des nourrissons. Les parents ont été soumis à un questionnaire pour déterminer s’ils étaient fumeurs et si leur enfant avait été exposé.

A lire aussi : Tabac : Les fumeurs auraient 3 fois plus de risques de perdre leurs dents

Une sensibilisation minime

« Dans les pays développés, la prévalence des caries dans les dents de lait reste élevée : 20,5 % chez les enfants âgés de 2 à 5 ans aux Etats-Unis et 25 % chez les enfants âgés de 3 ans au Japon. Mais les mesures de prévention chez les jeunes enfants se limitent à une restriction du sucre et à une supplémentation orale de fluor alors que les caries impliquent différents facteurs, y compris environnementaux » précisent les auteurs de l’étude.

Selon eux, cette augmentation s’explique par un niveau plus élevé d’acide sialique (qui favorise l’apparition de la plaque dentaire) dans la bouche des enfants de parents fumeurs mais aussi un par un taux d’immunoglobulines-A plus faible.