L'anti-nauséeux Motilium à l'origine de 200 morts par an

MEDICAMENTS Il était couramment prescrit contre les nausées et les vomissements...

20 Minutes avec agence

— 

L'Agence du médicament ANSM a mis en garde, le 21 février 2014, contre tout usage inconsidéré de médicaments anti-nausées comme le Motilium.

L'Agence du médicament ANSM a mis en garde, le 21 février 2014, contre tout usage inconsidéré de médicaments anti-nausées comme le Motilium. — Frederic Sierakowski/ISOP/SIPA

Le Motilium, un anti-nauséeux très courant, ainsi que ses génériques (la dompéridone, notamment) auraient provoqué en 2012 plus de 200 morts selon la revue médicale Prescrire.

Dès 2014, la dompéridone avait été pointée du doigt dans une autre étude qui avait recensé entre 43 et 189 morts (pour 3 millions de personnes exposées au médicament). La revue avait alors alerté ses lecteurs sur la dangerosité du médicament qui aurait des effets néfastes sur le cœur, surtout chez les plus de 60 ans.

Pour un retrait immédiat

Le Motilium est placé sous surveillance par les autorités sanitaires depuis plus de dix ans. En 2011, l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des prduits de santé) avait même alerté les praticiens sur les dangers potentiels du produit. D'ailleurs, en septembre dernier, la formule dosée à 20 mg a été retirée du marché, alors que le dosage à 10 mg reste très souvent prescrit. La revue Prescrire a demandé le retrait immédiat du médicament.

Mots-clés :