Paracétamol: Aucun effet sur le mal de dos

ÉTUDE En mars, une étude britannique avait mis en lumière les dangereux effets secondaires du principe actif...

20 Minutes avec agence

— 

Production de Doliprane dans l'usine de Sanofi-Aventis, à Lisieux, dans le nord de la France, le 28 octobre 2009

Production de Doliprane dans l'usine de Sanofi-Aventis, à Lisieux, dans le nord de la France, le 28 octobre 2009 — Mychele Daniau AFP

Le paracétamol n’aurait aucun effet sur les douleurs lombaires et celles liées à l’arthrose, selon une étude publiée ce mercredi dans la revue British Medical JournalPourtant, le Doliprane, l’Efferalgan, ou le Dafalgan sont régulièrement prescrits pour traiter ce type de maux, précise Europe 1.

Pas plus efficace qu'un placebo

Pour parvenir à ces conclusions, une équipe de chercheurs australiens s’est penché sur une série de 13 études (relatives à l’efficacité du paracétamol dans les douleurs lombaires et articulaires), basées sur les données de 3.500 patients. Parmi les critères analysés, l’amélioration du handicap, la réduction de la douleur, la qualité de vie et la sécurité du patient ainsi que son respect du traitement prescrit. Ainsi, le paracétamol ne serait pas plus efficace qu’un placebo dans les cas de douleurs lombaires et d'arthrose du genou ou de la hanche. Concernant les douleurs articulaires, les auteurs de l’étude ont constaté une faible diminution de la douleur du genou.

Le sport, une solution alternative

Cité par Europe 1, Francis Berenbaum, chef du service de rhumatologie à l'hôpital Saint Antoine à l'AP-HP, il faut privilégier les solutions alternatives. Selon lui, l'activité physique soulagerait des douleurs d'arthrose. Celle-ci pourrait aider «les patients qui ont mal au dos depuis des années.» En mars, une étude britannique avait pointé du doigt les effets secondaires du principe actif, accusé de favoriser le risque de maladies cardiovasculaires, notamment les infarctus et les accidents vasculaires cérébraux

Mots-clés :