La première pierre du futur stade sera posée d'ici 13 à 14 mois.
La première pierre du futur stade sera posée d'ici 13 à 14 mois.

Jérôme Gicquel

Attendu de longue date par les sportifs, le futur stade d'athlétisme couvert de Villejean prend forme. En tout cas sur le papier avec la présentation vendredi au conseil général d'Ille-et-Vilaine des premières images de l'équipement dont la conception a été confiée au cabinet d'architectes Chabanne et Partenaires. Avant de voir le jour, ce projet aura été maintes fois repoussé, si bien que les clubs et athlètes locaux commençaient à douter sérieusement de sa réalisation.
« C'est une vieille affaire qui avait été évoquée dès 1993 ou 1994 », reconnaît Jean Louis-Tourenne, président du conseil général. A l'époque, le département planchait en effet sur un complexe multisports de grand standing. Problème, la facture s'élèvait à près de 65 millions d'euros, presque entièrement à la charge du département. En 2004, une nouvelle ébauche a vu le jour mais l'addition était toujours trop salée avec un coût estimé à 35 millions d'euros. « Puis est venue la crise avec des finances publiques en berne. On a donc dû tout reprendre à zéro », poursuit Jean-Louis Tourenne.

Capacité de 1 200 places
Exit donc les espaces pour la pratique du tennis de table et de l'escalade comme il fut un temps envisagé. Le futur stade couvert sera « 100 % dédié à l'athlétisme », explique Jean-Luc Chenut, conseiller général en charge des sports. Estimé à 12 millions d'euros (5 millions du département, 3 millions de la région, 2 millions de l'Etat et 1,5 million de Rennes Métropole), l'équipement comprendra un anneau de 200 m, un couloir de sprint de 60 m avec six couloirs, des aires pour le lancer de poids, le saut en longueur et le triple saut, une zone de saut en hauteur ainsi qu'au sautoir à la perche. La capacité d'accueil sera de 1 000 places (500 places assises et 500 places debout), avec la possibilité de pousser jusqu'à 1 200 spectateurs en installant des gradins mobiles.
Dotée d'une telle infrasture, Rennes sera ainsi en mesure d'accueillir à partir de 2015 des championnats régionaux et des meetings nationaux. Les clubs rennais ainsi que les scolaires pourront également utiliser l'équipement, le planning étant en cours d'aménagement.