L'élection n'a pas mobilisé les foules.
L'élection n'a pas mobilisé les foules. - J. GICQUEL / APEI / 20 MINUTES

Jérôme Gicquel

Pour connaître le nom des futurs députés, il faudra encore attendre dimanche prochain. Le premier tour laisse tout de même présager un grand chelem pour le Parti socialiste dans les quatre circonscriptions rennaises. La vague rose ne déferle cependant pas sur toute l'Ille-et-Vilaine, Vitré restant fidèle à la droite, et Fougères, au centre.

Le PS largement en tête à Rennes. Les candidats socialistes peuvent envisager sereinement le 2nd tour dans la capitale bretonne. Le meilleur score est à mettre au crédit de Nathalie Appéré, 1re adjointe au maire de Rennes, qui a réalisé, selon des résultats provisoires, 48,10 % des suffrages dans la 2e circonscription (Rennes-Nord). Elle affrontera l'UMP Bertrand Plouvier, crédité de 30,46 % des votes. Même plébiscite dans la 8e et nouvelle circonscription (Rennes-Mordelles) pour le socialiste sortant, Marcel Rogemont, qui totalise 47,85 % des suffrages, très loin devant son adversaire, Bruno Chavanat (Union de la droite et du centre), qui réalise 25,87 %. Dans son duel avec Philippe Rouault dans la 3e (Rennes Ouest-Montfort), le socialiste François André vire largement en tête avec 45,24 %, contre 32,79 % pour le candidat UMP. La 1re circonscription (Rennes-Sud) sera, quant à elle, le théâtre d'un duel PS-Alliance Centriste avec un net avantage à la socialiste Marie-Anne Chapdelaine (35,13 %), qui devance Grégoire Le Blond (20,72 %).

Vitré à droite, Saint-Malo à gauche. Dans le fief vitréen de Pierre Méhaignerie, qui a passé le flambeau à Isabelle Le Callennec, la candidate UMP arrive en tête avec 43,33 % des suffrages, contre 33,84 % pour la PS Anne-Laure Loray. Le sortant, Thierry Benoît (Alliance Centriste), conserve, lui, l'avantage à Fougères avec 40,33 % des votes, devant le divers gauche Louis Feuvrier. A Saint-Malo, bastion de la droite, la socialiste Isabelle Thomas vire en tête (31,33 %) et affrontera le divers droite Gilles Lurton (21,17 %). A Redon, le socialiste sortant Jean-René Marsac triomphe avec 47,69 %, loin devant les 23,97 % de Dominique Julaud (Alliance Centriste).