Pierre Méhaignerie (à gauche) est le député le plus assidu, Marcel Rogemont le plus bavard.
Pierre Méhaignerie (à gauche) est le député le plus assidu, Marcel Rogemont le plus bavard.

Camille Allain

Les députés d'Ille-et-Vilaine sont-ils bons élèves à l'Assemblée nationale ? Le site nosdeputes.fr, qui a compilé les données officielles, montre que les élus du département sont plutôt présents dans l'hémicycle. Mais parfois discrets.

Les assidus. La palme du plus assidu revient à Pierre Méhaignerie. Le maire UMP de Vitré affiche 175 semaines d'activité à Paris en cinq ans de mandat. Il se classe 12e sur un total de 628 députés ayant siégé au moins une fois à l'Assemblée. Président de la commission des Affaires sociales, l'ancien ministre domine logiquement le classement des présences en commission avec 428 apparitions. Question assiduité, Pierre Méhaignerie est suivi par Marcel Rogemont (PS, 3e circonscription) qui compte 158 semaines à Paris et 289 présences en commission. Thierry Benoit, élu du Nouveau Centre à Fougères, a été le moins assidu avec seulement 114 semaines passées à l'Assemblée et 147 présences en commission.

Les bavards. Le maire de Vitré intervient très souvent en commission mais aussi dans l'hémicycle, où il comptabilise 893 interventions longues en cinq ans. Il est cependant devancé par Marcel Rogemont, qui en affiche 1 220 lors de son quinquennat. Bien loin des « scores » de Marc Laffineur (Maine-et-Loire) ou Marc Le Fur (Côtes-d'Armor) qui totalisent plus de 5 000 interventions longues. Jean-Michel Boucheron (ex-PS, 1re) est le plus discret avec 69 interventions.
Les questionneurs. Les députés d'Ille-et-Vilaine se font plutôt discrets à l'Assemblée. Le champion départemental de la question écrite est Philippe Tourtellier (PS, 2e) avec 184 questions, bien loin des leaders qui affichent plus de 3 000 interventions. Thierry Benoit, même s'il était moins présent à l'Assemblée, est le plus à l'aise à l'oral avec 27 questions posées, ce qui le place dans le top 20 national. Pierre Méhaignerie et René Couanau, député de Saint-Malo, sont les plus discrets à l'écrit et à l'oral.