Une « demolition party » a déjà eu lieu dans une galerie espagnole.
Une « demolition party » a déjà eu lieu dans une galerie espagnole.

Camille Allain

A vos masses. Prêts ? Cassez ! Pour célébrer le début des travaux de rénovation de sa galerie marchande, le centre Alma, plus vieux centre commercial de Bretagne, invite une cinquantaine de clients à participer à sa « demolition party » mardi. « On voit cela comme un moyen de se défouler pendant deux minutes. C'est un peu un anti-stress », explique Gaëlle Aubrée, la directrice. Les casseurs, tirés au sort ce week-end, pourront frapper le sol à la masse dans une parcelle cloisonnée de 15 m² et même profiter d'un massage une fois leur mission remplie. « Histoire de se détendre », justifie la directrice.

Différents sols testés
Le centre Alma souhaite ainsi associer ses clients aux travaux qu'il connaîtra pendant plusieurs années. « On veut qu'ils soient acteurs, pas spectateurs », ajoute Gaëlle Aubrée. Une fois le sol démoli, les apprentis ouvriers pourront même repartir avec un morceau de marbre en souvenir. « Il a au moins 20 ans ! ». Les techniciens pourront alors tester différents revêtements. Et si l'opération de destruction est un succès, elle sera renouvelée en septembre.