Sécurité routière: Des chiffres alarmants en Ille-et-Vilaine

ACCIDENT Les autorités invitent à la plus grande vigilance avant les fêtes...

Camille Allain

— 

Un gendarme procède à un contrôle de vitesse ici entre Rennes et Nantes.

Un gendarme procède à un contrôle de vitesse ici entre Rennes et Nantes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Les chiffres de la sécurité routière ne sont pas bons en Ille-et-Vilaine. Depuis le 1er janvier, 52 personnes ont perdu la vie sur les routes du département et 955 personnes ont été blessées, dont 341 hospitalisées. « Ces chiffres sont alarmants », lance Christophe Mirmand. Le préfet s’inquiète notamment de voir que « l’alcool et la vitesse restent encore les premières causes de mortalité ».

Un trafic plus intense

A la veille des fêtes, les autorités lancent donc un appel à la prudence à l’attention des automobilistes. Une période qui occasionne « une intense circulation automobile dans des conditions hivernales plus dangereuses encore qu’en d’autres saisons ». Une période également caractérisée par une consommation d’alcool « souvent excessive », précise le préfet.

Les forces de l’ordre seront particulièrement mobilisées dans le département à l’occasion des vacances de Noël. Les gendarmes et policiers veulent « être visibles » pour inciter les automobilistes à adopter une bonne conduite.

2017, une année noire

En 2016, 52 personnes avaient perdu la vie dans un accident de la route en Ille-et-Vilaine. Une année déjà qualifiée de « mauvaise », surtout après 2015, devenue «année de référence» pour la sécurité routière avec 42 tués et 900 blessés. Un chiffre jamais atteint depuis la mise en place des statistiques. 2017 ne fera pas mieux, loin de là.